CATALYSEUR

Par: (pas credité)


Ce mot de "catalyseur" ou le verbe "catalyser" semblent être le plus souvent employés dans un sens précis, différent de leur sens d'origine.

A propos, par exemple, des conditions de travail qui, c'est vrai, semblent se détériorer, des conducteurs de bus ou de métro, on entend régulièrement dire que le dernier incident, même anodin, souvent grossi, déformé, voire inventé par la rumeur, a catalysé le mécontentement et donc provoqué une grève surprise, un débrayage imprévu.

Alors quel est ce premier sens de ce mot savant ?
"Catalyseur" appartient au vocabulaire de la chimie, apparaît en 1836 sous la plume de Jakob Berzelius, chimiste suédois. Un "catalyseur" intact, une fois la réaction opérée. Il n'est donc pas exactement partie prenante dans les opérations, mais il les déclenche. Et le mot s'utilise aujourd'hui dans des contextes différents, et pas nécessairement politiques, ni publics : "Leurs difficultés financières ont été le catalyseur de leur séparation".

On se sert presque du mot au sens de révélateur, de cause accidentelle, presque de prétexte... comme une sorte de phénomène superficiel qui mettrait à jour quelque chose de plus profond, mais jusque-là invisible.

Des synonymes ?

Le "déclencheur", une image mécanique dont l'emploi est voisin. Mais le "déclencheur" est la première étape, même minime, de la série d'événements déclenchés : il n'a pas ce caractère un peu magique du "catalyseur" qui ne participe pas vraiment à l'action.

Dans le même genre, on a "déclic", mais dont l'image est souvent positive : levée d'un blocage, d'une inhibition, d'une amnésie ("J'étais sûr de connaître cette grande brune, dans la file du téléski, mais... Et perplexe, je continuais de la fixer... Et elle, agacée, à la fin : "Mais qu'est-ce qu'il veut le monsieur ?" Ça a été le déclic : c'était ma crémière".

On terminera avec deux images : la goutte d'eau (qui fait déborder le vase) et l'étincelle (qui met le feu aux poudres).
On a l'idée d'une série de petits faits qui, progressivement, se sont accumulés, empilés sans produire d'effets spectaculaires, jusqu'à ce que...




Go à la page principale d'archives