RETRAITE

Par: (pas credité)


Le montant des retraites en Russie va être sensiblement augmenté – de 10% en moyenne semble-t-il. Et en France alors ? Dieu sait qu’on en parle aussi des retraites en ce moment. Mais, il est plus alléchant pour le philologue de parler des retraites en Russie : ça prête à calembour… mais n’anticipons pas.

Retraite semble correspondre en français moderne au verbe retirer : on prend sa retraite lorsqu’on se retire de la vie active ; et le verbe retirer semble d’ailleurs avoir donné naissance à deux substantifs voisins ; retraite et retrait : on opère un retrait d’argent lorsqu’on retire de l’argent. Mais bizarrement, les trois mots n’appartiennent pas du tout à la même famille : tirer est un genre étonnant d’OVNI lexicographique, « l’un des cas les plus obscurs de l’étymologie » d’après A. Rey. Quant à retrait et retraite, ils dérivent au départ de la conjugaison du verbe retraire, qui n’est plus en usage de nos jours, et qui a voulu dire à la fois raconter et retirer.

Retrait est d’un usage bien moins courant que retraite, et d’un niveau de langue plutôt administratif : retrait d’argent, on l’a vu mais aussi retrait de permis de conduire… Le mot s’utilise aussi parfois pour un certain recul, un désengagement. Il est proche alors du sens qu’il a dans la locution en retrait ( = en arrière).

La retraite a souvent aussi été associée au fait de se retirer.
Et d’abord dans un contexte militaire : on sonne la retraite, on bat en retraite. Tout ça n’est pas toujours très glorieux, et le mot retraite, qui signifie qu’on recule, est souvent un euphémisme pour désigner une défaite, un fiasco voire une fuite. Et pourtant le mot retraite peut signifier défilé, déplacement en nombre, et on citera surtout la retraite aux flambeaux.

A partir du XVIème siècle, la retraite désigne aussi le fait de se retirer de la vie active ou de la vie mondaine. Souvent, il ne s’agit que de s’abstraire quelque temps de la stérile agitation de la ville. On parle donc encore de retraite religieuse ou spirituelle : quelques jours d’isolement loin du monde et du bruit. Et le mot retraite, par extension, peut désigner l’endroit retiré : un refuge, un abri, un havre, une thébaïde.

Mais la retraite la plus courante est celle des vieux travailleurs. Etre à la retraite, partir à la retraite, (ou, moins courant, être en retraite), c’est donc cesser son activité professionnelle et toucher une pension après avoir cotisé pendant toutes ses années d’activité. On est alors un retraité.




Go à la page principale d'archives