LE PRINCE DES TENEBRES

Par: (pas credité)


PARLER AU QUOTIDIEN DU 27 AVRIL 2001

Le ministre roumain du Tourisme vient d’annoncer l’ouverture prochaine d’un parc d’attractions consacré au plus célèbre des vampires : Dracula. Dont acte.
Dracula est donc un vampire, né sous la plume de l’écrivain anglais Bram Stoker en 1897 .

Qu’est-ce qu’un vampire ? Un mort-vivant, une sorte de fantôme qui, la nuit, sort de son tombeau pour aller se régénérer en buvant le sang des vivants. Ces vivants n’y survivent pas, et deviennent à leur tour des vampires, et ainsi de suite… Pour éviter le baiser du vampire, quelques artifices permettent d’éloigner les vampires : gousses d’ail, crucifix. D’autre part, on reconnaît aisément le vampire au fait qu’il ne se réfléchit pas : pas d’image dans le miroir.

Voyons maintenant les cousins.
La goule, sorte de vampire femelle qui hante les légendes orientales (le mot est arabe).
La strige, ou stryge, autre vampire femelle moins populaire, qu’on ne rencontre que dans les textes littéraires.
Lorsque le vampire applique ses canines acérées sur le cou laiteux de sa victime (de préférence une vierge endormie – les meilleures), il la vampirise. Et le mot peut être utilisé au figuré, pour signifier qu’on soumet quelqu’un à sa totale emprise, et qu’on n’est pas loin de lui ôter toute volonté propre.

Etrangement, c’est également de là que vient le mot américain vamp – celle qui vous subjugue – qui vous vampe, dont le charme vous étourdit. Mais, le mot s’emploie plutôt pour des vedettes à l’ancienne : il a un certain parfum indéfinissablement kitch.



Go à la page principale d'archives