PROTESTANT

Par: (pas credité)


PARLER AU QUOTIDIEN DU 19 JUIN 2001

Le mot "protestant" est assez vague : Il désigne, plus qu’une religion, une série de cultes qui se distinguent un peu les uns des autres : Anglicans, Calvinistes, Episcopaliens, Méthodistes, Baptistes, Evangélistes, etc.

Mais pourquoi Protestants ? C’est que l’histoire du mouvement s’est construite autour d’un mouvement de protestation. Les Protestants protestent (ou tout au moins, ont protesté).
Pourquoi et contre quoi ? Voilà ce qui nous intéresse.

Un mot sur Luther commencera à nous éclairer. Le jeune Martin commence sa carrière comme prêtre catholique. Ordonné en 1506, il est reçu Docteur en théologie, six ans plus tard. Mais sa réflexion est toute entière baignée d’inquiétude religieuse. Et les Indulgences le tracassent. On appelait indulgence, une sorte de certificat de pardon, vendu par la Papauté de façon très organisée.

Or, le 31 octobre 1517, donc, Luther aurait affiché sur la porte de l’église du Château de Wittenberg (ville où il réside), ses quatre-vingt-quinze thèses sur la vertu des indulgences. Luther proteste donc. Mais, le mot n’est ni écrit ni prononcé à cette occasion. Il faut attendre.
Luther devient célèbre ; la noblesse allemande se rassemble autour de lui car il finit par symboliser un contre-pouvoir à l’influence de Rome. Le Pape l’excommunie.

Les événements s’emballent : Diète de Worms (assemblée solennelle) où il est convoqué. Plus tard, simulacre d’enlèvement à l’initiative du Prince de Saxe, Frédéric le Sage, pour le protéger. Interdiction de toute propagande luthérienne par Charles-Quint. Cette fois-ci, c’en est trop : le 19 avril 1529, cinq princes germaniques et quatorze représentants de villes allemandes protestent solennellement et font appel du décret de l’Empereur.

Le mot apparaît d’abord en latin ; il passe presque tel quel en allemand, puis en français. Les Protestants sont nés.



Go à la page principale d'archives