URGENT

Par: (pas credité)


PARLER AU QUOTIDIEN DU 16 JUILLET 2001

Les urgentistes ont largement fait parler d’eux, ces dernières semaines : grèves, prises de parole, etc. Les urgentistes, c’est-à-dire les médecins des urgences des hôpitaux. Et plus généralement, tout le personnel qui s’occupe des urgences en milieu hospitalier.

Qu’est ce qu’on appelle « les urgences », avec ce pluriel vague et générique ? Des services hospitaliers, disponibles 24 heures sur 24, et conçus pour répondre aux problèmes soudains et graves (maladies ou accidents) qui nécessitent une intervention ou un traitement immédiats : « on va aux urgences ». Hélas, on a vu qu’il y avait beaucoup plus de problèmes que de disponibilités.

Le mot « urgence », dans ce contexte médical, n’est pas nouveau. Pourtant, son utilisation accrue, ainsi que celle du dérivé jargonnant (mais tout à fait correct et compréhensible) urgentiste doit sûrement beaucoup au succès de la série télévisée « Urgences » qui a su user avec une habileté toute lucrative du sex appeal des hommes en vert.

Ce mot d’urgence est encore utilisé dans des expressions toutes faites, et dans des cas d’un imprévu brutal : en cas d’urgence, briser la glace.
Et le mot est encore courant pour désigner simplement une affaire pressante, un problème à traiter sans délai : « j’ai eu une urgence au bureau ». De même qu’on emploie l’adjectif urgent.

En revanche, le verbe urger est assez rare, et d’emploi souvent plaisant : « ça urge ! » sous-entend souvent une envie de faire pipi.

Mais, dans le domaine médical on parlait peu d’urgence, naguère : le mot, en tout cas, n’était pas sur le devant de la scène. Ou s’il l’était, il se cachait. Comme dans le mot SAMU, qui a eu un grand succès (SAMU social ; « je ne suis pas le SAMU », etc) mais qu’il faut développer pour trouver l’urgence : Service d’assistance médicale d’urgence.

L’expression dont on s’est servi pour exprimer cette idée de secours immédiat, c’est celle de SOS : SOS médecins, SOS dentiste, et quelques dérivés sans rapport avec la santé : SOS plomberie, SOS informatique, etc.



Go à la page principale d'archives