VETERAN

Par: (pas credité)


PARLER AU QUOTIDIEN DU 18 OCTOBRE 2001

Il paraît que des vétérans croates manifesteront samedi prochain contre leur gouvernement. Ce qui nous intéresse, c’est plutôt ce mot de vétéran que la manifestation en question.

Le mot évoque étymologiquement la vieillesse : en latin, veteranus est de la famille qui est à l’origine des mots français « vieux » et « vieillesse »…

« Vétéran » a fait l’essentiel de sa carrière dans l’armée. Il commence par désigner des retraités de l’armée, notamment quand on l’utilise comme adjectif : un soldat vétéran est celui qui a obtenu un congé après un long service. On a également parlé de « vétérans » à propos de magistrats retraités, qui conservaient, malgré tout, certaines prérogatives liées à leur ancienne fonction. Et dans un argot scolaire totalement sorti d’usage aujourd’hui, le vétéran était le redoublant.

Dans le français courant, le mot renvoie à celui qui s’est illustré dans plusieurs guerres, ou plusieurs campagnes. Le mot est donc chargé de toute une idée d’expérience : « il a dû en voir de toutes les couleurs ».

Et le terme s’utilise de plus en plus dans des contextes différents de la vie militaire : un vétéran du Parti (quel que soit le parti) milite depuis longtemps, a vu passer plusieurs secrétaires généraux, perdu quelques élections, gagné quelques batailles… En plus de son expérience, c’est donc un témoin historique qui semble être là depuis l’aube des temps, et qui peut tenir la chronique de ce qu’il a vu et vécu.






Go à la page principale d'archives