GOUVERNEMENT

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

En France, quand un Président de la République nomme un Premier ministre, le geste important qu’on attend ensuite, c’est la formation du gouvernement. Le gouvernement, c’est donc l’ensemble des ministres, qui vont mener à bien une politique décidée par leur chef. Si le mot de gouvernement vient du verbe gouverner, qui a au départ un sens essentiellement maritime, il a eu depuis l’origine en français, un sens politique. Gubernamen, en latin médiéval, désigne un pouvoir politique qu’on exerce d’abord sur une assez petite structure : une ville… voire une province… On sent bien d’ailleurs que le mot est en rapport avec gouverneur : celui qui a la responsabilité politique d’une cité ou d’un territoire, sous l’autorité d’un roi… et parfois avec une certaine liberté. Mais malgré tout, cette racine gouvernement est presque toujours lié à une fonction seconde… même dans son origine maritime : le pilote, le barreur, même si sa fonction est importante, n’est pas le Capitaine. Le gouverneur n’est pas le roi. Et aujourd’hui, le chef du gouvernement n’est pas le chef de l’Etat. Le mot continue d’évoluer, et à la Renaissance, le mot s’applique à la conduite des affaires de l’Etat, et se spécialise dans le pouvoir exécutif, qui s’oppose donc au judiciaire et au législatif.
Gouverneur a bien d’autres sens dérivés. En particulier, un gouverneur est un genre de précepteur, qui dirige les études et la formation d’un enfant ou d’un adolescent. Mais ce mot, délaissé de nos jours, ne s’est employé que pour des Grands… Dans le Cid par exemple, le conflit entre Dom Diègue et Dom Gormas se disputent la place de gouverneur du Prince de Castille… Quant au féminin, gouvernante, il couvre une fonction beaucoup moins importante bien sûr… mais, même s’il est désuet, il est davantage compris encore aujourd’hui.
Quelques sens et mots dérivés : Le gouvernement, pour plaisanter, c’est l’épouse… vieil humour populaire : il faut que j’en confère avec mon gouvernement… Si le gouvernement apprend ça… Et ça vient probablement d’un détournement du langage diplomatique : un ambassadeur, dans un cas grave, en réfère à son gouvernement, c’est à dire au Ministre des Affaires Etrangères…
Quant à la gouverne, le mot n’existe plus que dans des emplois figés, pour votre gouverne… c’est à dire, pour que vous soyez au courant, ce qui me paraît nécessaire… Un mot assez peu employé et légèrement condescendant…


Go à la page principale d'archives