EXTRA

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Il s’agit d’une procédure qui consiste à expulser, un étranger vers un pays déterminé, à la demande de cet état. Et ça ne se passe que lorsque ce ressortissant est en délicatesse avec la justice de son pays : les autorités le rappellent pour qu’il soit jugé s’il est mis en examen, ou qu’il purge sa peine s’il a été condamné.

« Extrader », c’est donc d’une certaine façon expulser pour des motifs judiciaires.
On pourrait croire que le mot est formé à partir du préfixe « extra »… Mais, en fait, c’est plutôt le préfixe « ex » qui sert à le former. De toutes façons, les deux sont de la même famille. Mais l’extradition est formée sur « ex-tradere » : livrer au-dehors. On voit donc bien que le sens général de « ex » et « extra » est à peu près le même.

Sauf qu’« extra » est souvent utilisé en français, de façon particulière. Et même de deux façons presque opposées. « Extra » veut dire souvent « à l’extérieur de… » On le trouve, par exemple, dans une expression latine, « extra muros », qui s’oppose à « intra muros », et qui est employée de façon assez précise pour localiser quelque chose qui est situé à l’extérieur du périmètre d’une commune, ou à l’intérieur. Notamment, ça oppose souvent les banlieues à la ville elle-même. « J’habite Paris intra muros » signifie : « je n’habite pas en banlieue » : « j’habite Paris même »…
Mais, on trouve le préfixe dans des locutions plus récentes : « Extra-européen », par exemple… A propos de musique ou de culture, notamment… Et ce qui est à l’extérieur s’oppose à ce qui est à l’intérieur. Donc, petit à petit, « extra » signifie non…Il devient un préfixe négatif : « une aventure extra conjugale » est tout sauf conjugale (un adultère, un amour hors mariage…).

Alors qu’« extra » avait, à une époque, évolué comme un préfixe intensif. Comme « ultra » ou « super » ou « hyper »… Ce qu’on retrouve dans « extraordinaire » : qui sort de l’ordinaire, mais en même temps, encore mieux qu’ordinaire…
Et ce qu’on a retrouvé dans une utilisation en tant que tel du préfixe : c’est magnifique.




Go à la page principale d'archives