ORAL

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Jean-Pierre Raffarin a passé son « grand oral »…. En tout cas, c’est comme ça que de nombreux commentateurs politiques désignaient la déclaration de politique générale qu’il a faite au Parlement. Et par là, on compare cet exercice à une épreuve, à l’issue de laquelle on passe ou pas un examen, un concours… En tout cas, ça donne l’impression que celui qui s’y livre est devant un jury, qu’il va être jugé, « attendu au tournant », et qu’il va devoir convaincre, et séduire, emporter l’adhésion…

L’origine de l’expression « grand oral » est à rechercher dans le jargon des concours, notamment celui d’entrée à l’ENA, l’Ecole Nationale d’Administration. Au-delà de l’écrit, qui a servi d’écrémage, il ne reste que les candidats les plus compétitifs… et on sait qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde… Et après les épreuves les plus techniques, on arrive à cet oral, où n’importe quel membre du jury peut vous poser n’importe quelle question, souvent d’ailleurs pour vous déstabiliser, pour juger de votre aplomb, de votre à propos, de votre répartie… et de votre culture générale… pour voir qui vous êtes et comment vous vous comportez, et pas seulement ce que vous savez. Et c’est souvent, à l’issue de cette épreuve, que se décide qui entrera à l’Ecole, entre deux candidats qui se tiennent…

Mais, si cet oral est impressionnant dans la mesure où il y a une réelle confrontation entre le candidat et le jury, qui sont face à face, le mot d’oral ne porte pas en lui cette idée de face à face physique. L’oral, au départ, s’oppose simplement à l’écrit, dans les épreuves d’examen. Et il s’agit simplement d’épreuves où l’on parle… Cette opposition oral/écrit vient essentiellement du milieu scolaire. Dans la vie courante, pour qualifier la parole, on utilise plus couramment le mot « verbal » : promesse verbale, agression verbale…

Mais le mot d’ « oral » s’est répandu dans un langage d’abord scientifique : on parle de stade oral en psychanalyse, dans le développement de l’enfant. Puis, dans un langage plus général. Notamment, on parle beaucoup de traditions orales, à propos des cultures qui se transmettent par la mémoire et la parole, sans écriture...


Go à la page principale d'archives