INSPECTEUR

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

« La surprise du chef » comme on l’a entendu sur RFI : Saddam Hussein accepte le retour des inspecteurs du désarmement de l’ONU, ceux qui sont chargés de vérifier si l’Irak ne produit pas, ne stocke pas d’armes que la morale et les conventions internationales réprouvent. Mais qu’est-ce en fait qu’un inspecteur ? De l’inspecteur Gadget à l’inspecteur Canardo, de l’inspecteur Derrick à l’inspecteur Lavardin… Toute la littérature policière regorge de ces yeux de lynx qui savent dénicher la vérité derrière les apparences, trouver les assassins, confondre les coupables, rassurer les innocents, et faire preuve de leur bon cœur que cachent des sourcils broussailleux.
Quand on parle d’inspecteur, on s’attend donc à voir un policier qui mène l’enquête, se livre à des investigations, ce sont les mots qui viennent spontanément à la bouche dans ce genre de milieu. Et l’inspecteur fait toujours un peu peur, dans la mesure où on a l’impression qu’il vient vérifier que tout est en règle, interroger les faits et les gens, et éventuellement déclencher des sanctions. On parle ainsi d’inspecteur des impôts, d’inspecteur du travail, censés traquer les fraudeurs. Inspecteur de l’éducation, qui évalue le travail des enseignants. Et souvenons-nous de l’expression malicieuse « inspecteur des travaux finis », celui qui arrive quand tout est terminé, pour commenter éventuellement, mais sans avoir mis la main à la pâte.
L’inspecteur lui est celui qui inspecte, donc celui qui regarde ; il ouvre l’œil, et le bon. Car inspecter, c’est regarder. Le mot est de la même racine que spectacle, ce qui se donne à voir. Inspecter c’est donc regarder, avec toujours cette idée qu’on vérifie si tout est conforme, si rien n’est illégal ou contraire à la règle. Et l’inspection est presque toujours suivie d’un aval, ou au contraire d’une sanction.
Quant à l’expression « inspecter les environs », on l’utilise pour dire qu’on fait une reconnaissance dans un milieu qu’on connaît mal, et dont à la limite, on se méfie un peu.
Terminons avec l’inspecteur du cœur… c’est Dieu qui scrute et pénètre les cœurs des hommes.


Go à la page principale d'archives