GENERIQUE

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Générique ! Voilà un mot qu’on entend beaucoup en ce moment, et autour duquel d’ailleurs, s’est développée une polémique ces derniers mois : celle des médicaments génériques. Les médicaments génériques sont en fait des copies de médicaments qui ont été mis au point par un laboratoire, et dans un premier temps commercialisés sous un nom spécifique. Et vendus un certain prix. Il s’agit plus précisément de molécules, dont les vertus thérapeutiques ont été attestées. Mais souvent ces produits sont chers. La polémique s’est donc développée autour des problèmes suivants : a-t-on le droit de la copier ? Le brevet de l’invention est-il tombé dans le domaine public ? Et les médicaments d’origine doivent-ils être remboursés intégralement, ou seulement sur la base du prix des génériques ?
Mais ce qui nous intéresse, c’est ce mot de générique qui signifie littéralement : « qui appartient à un certain genre ». En effet ces médicaments copiés, sans marque, sont privés d’un nom propre, et sont presque anonymes. C’est ainsi qu’on peut comprendre le mot : ils font partie d’un genre, d’une série. De la même façon, on peut parler de terme générique. Prenons l’exemple de deux chiens, dont l’un s’appelle Mirza, et l’autre Médor. Tous deux sont des labradors. Mirza et Médor sont leurs noms propres. Labrador, le nom générique qui les désigne.
D’autres produits que les médicaments sont également génériques, par exemple certaines centrales d’achat mettent en vente des produits sans marque, presque sans emballage, sûrement moins séduisants que les produits d’origine, mais sensiblement moins chers.



Go à la page principale d'archives