ROUTIER

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Routiers mécontents… Barrages filtrants ou bloquants… L’actualité a récemment fait entendre ces expressions. Mais qu’est-ce qu’un routier ? C’est simple, c’est un conducteur professionnel de poids lourds, c’est à dire de gros camions. On se souvient de l’émission popularisée par une radio concurrente « les routiers sont sympas ». On a tout un folklore autour de ces personnages pittoresques, populaires, souvent baraqués comme des dockers ou des travailleurs de force : Avant l’invention de la direction assistée, la conduite d’un camion demandait un physique très athlétique. Et encore maintenant, il faut une réelle résistance. Dès le 18è s, le mot a désigné un conducteur de voiture publique. Le mot est donc assez ancien.. Mais dans ce sens de conducteur de poids lourds, il n’apparaît que dans la deuxième moitié du 20ème siècle. L’étymologie ne pose pas apparemment pas de problème : le routier est un usager de la route ; il avale beaucoup de bitume…

Pourtant ion ne dit pas couramment qu’il fait la route. Cette expression, courante dans les années 70, s’applique plutôt aux routards. Et les routards ne sont pas du tout des routiers. Mais des voyageurs qui avec les moyens du bord, sans beaucoup d’argent, en partageant la vie des gens qu’il rencontre, parcourt des pays lointains, pour les découvrir et vivre une autre vie que celle à la quelle il était habitué chez lui. Le mot s’est répandu à une époque où beaucoup de jeunes gens, las des contrées occidentales, quittaient tout (pour une durée plus ou moins longue) pour expérimenter une autre façon de vivre. Et on allait souvent vers l’orient… Et le routard s’opposait d’abord au touriste.

Revenons au routier : le mot est vieux dans un autre sens. Les routiers ont été des bandits de grands chemins. Du grand chemin à la route… on voit le passage facile… Mais il y a autre chose. La rote a désigné également au moyen âge une troupe militaire en marche, et par extension une bande de pillards. Et c’est donc un carambolage entre les deux mots qui a affermi la signification de ces routiers redoutables. Mais ce ne sont que de mauvais souvenirs…


Go à la page principale d'archives