ANNUITE

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Les récentes déclarations fracassantes de François Fillon sur les retraites ont ému. Et on a donc agité ce problème dans tous les sens, en parlant notamment d’annuités. Un fonctionnaire qui par exemple en ce moment doit s’acquitter de trente sept annuités et demi pour pouvoir faire valoir complètement ses droits à la retraite devrait travailler deux ans et demi de plus. Aller jusqu’à quarante annuités ?

De quoi se demander déjà ce que c’est exactement qu’une annuité. Un troisième mot qui entre en concurrence avec an et année ? Vous n’y êtes pas : le sens est plus précis que cela. Et plus financier. L’annuité, c’est la cotisation annuelle qu’on doit payer. La traduction en euros de ce qu’une année de travail doit consacrer au fond de pension pour la retraite.

Mais annuité a un autre emploi et désigne également ce qu’on doit payer par an pour rembourser une dette. Par exemple, si vous avez emprunté une certaine somme sur dix ans, on calcule combien vous devez rembourser chaque année. C’est l’annuité.
On voit que ce mot correspond exactement à la mensualité, mais sur une durée d’un an, et non pas d’un mois.

Et ces mots s’emploient donc beaucoup dans le contexte d’une vente à crédit, puisqu’ils décrivent les échelons de remboursement. Oh, je vous l’accorde, on ne dit pas les échelons de remboursement, mais on parle bien d’une dette échelonnée, c’est à dire morcelée sur une durée établie. On peut donc convenir des termes, littéralement des limites auxquelles il faut s’acquitter d’un remboursement. Ces termes qu’on peut nommer aussi échéance. Et le mot renvoie au moment ou le terme échoit, c’est à dire où il tombe. c’est l’image étymologique pour un mot qui est entré dans cet usage financier : on parle même d’un échéancier : un calendrier des échéances successives. Cet échéancier est-il toujours fixé définitivement ? Oh presque toujours, mais pas toujours toujours ! On peut parfois essayer de renégocier une dette (quand la situation financière a changé par exemple, si les taux d’intérêt ont baissé. Et avec un peu de chance, vous arriverez alors à rééchelonner votre dette…


Go à la page principale d'archives