FURTIF

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Les frères Fur, Alexandre et Grégoire comparaissent au tribunal correctionnel de Feugerolles. Ils bénéficient, bien sûr, de la présomption d’innocence. Mais ils ont un lourd destin à porter puisqu’ils s’appellent Fur. Et fur, en latin, ça veut dire voleur. Un nom latin qui n’a pas de descendance directe en français (ça n’a pas donné naissance à un nom…) mais qui est à l’origine de l’adjectif « furtif ».

Ce mot, à l’origine, signifie, à la manière d’un voleur, qui appartient à un voleur. Mais on ne parle pas d’un acte furtif, pour désigner un vol. Le mot signifie aujourd’hui : en se cachant, à la dérobée. Et elle correspond, en fait, à l’expression « comme un voleur », qu’on n’emploie pas à propos d’un vrai voleur, mais d’une attitude particulière, qui veut se cacher, ne pas se faire voir… « Il est parti comme un voleur » ou « il est parti furtivement », c’est-à-dire sans la ramener, en tâchant de passer inaperçu, en se faisant oublier… Avec, bien souvent, une vague idée de honte qui s’ajoute au tableau.

Notons également que cet adverbe « furtivement » et cet adjectif « furtif » n’ont aucun rapport étymologique avec le verbe « fureter ». Mais on l’imagine souvent, de façon confuse. Et donc, « fureter » se dit souvent de quelqu’un qui rôde, qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, qui farfouille, qui met son nez là où il ne devrait pas. Curiosité intempestive et souvent un peu cachée… Mais, en fait, ce mot « fureter » dérive du nom du furet, cet animal « qui court au bois, Mesdames… », comme dit la chanson. Et ce sens de « fureter » dérive de la pratique de la chasse : on chassait le furet… et donc, on le cherchait, on cherchait à le débusquer…

Terminons avec des équivalents plus ou moins exacts de « furtif »… Clandestin, par exemple.
Le sens de départ renvoie à ce qui se fait en cachette… puis s’applique plus spécialement à quelque chose qui se fait en marge de la loi ou du règlement. Et le mot s’est spécialisé dans des expressions telles que passager clandestin, immigré clandestin. Quant à la clandestinité, c’est le fait de vivre caché, sans identité officielle, avec souvent, d’ailleurs, une fausse identité. Notamment lorsqu’on est recherché par la police…



Go à la page principale d'archives