ELEPHANT

Par: Yvan Amar

« Les éléphants sont de retour ! » Voilà une phrase énigmatique qui résume plusieurs des principaux titres de la presse du début de la semaine en France… Pourquoi ? Parce qu’à la suite du referendum interne au Parti Socialiste, une certaine recomposition de la direction de ce parti s’est opérée… Et qu’on a rappelé aux postes clés des dirigeants historiques… Enfin, n’oublions pas que ceux qui sont légèrement écartés sont tout aussi historiques… Mais cette image des éléphants, même si elle n’est pas la propriété exclusive du Parti Socialiste a fleuri dans ce giron-là. Les éléphants, ce sont donc les vieux de la vieille, ceux qu’on appelait jadis les chevaux de retour, les increvables qu’aucun échec, aucune disgrâce, aucun ridicule n’éloigne définitivement de la scène politique, et qui ne répugnent jamais à revenir vers le pouvoir. Alors pourquoi « éléphants »… L’animal servait, il y a une quarantaine d’années, à caricaturer De Gaulle… Et il symbolise beaucoup de choses. D’abord, c’est sûr, la lourdeur, la pesanteur : ils sont lourds, ceux qui sont si réticents à se retirer. Et ils sont lourds aussi par leur pouvoir. Notamment dans un parti, ils occupent toutes les places importantes, font parfois barrage à l’ascension des jeunes, détiennent la mémoire du mouvement… Et la « mémoire d’éléphant » est proverbiale depuis longtemps…

Mais l’éléphant, on le sait aussi, a le cuir dur… Et, c’est là l’une des clés de la métaphore… Les éléphants sont ceux qui résistent à tout, ceux qui survivent, que rien n’entame vraiment… Et ils passent, c’est vrai, comme des survivants de la préhistoire, qui ont su durer jusqu’à nous, même s’ils ont encore un aspect qui rappelle plus ou moins l’antique époque qui les a vu naître…
Et on en est donc arrivé à la dernière qualité des éléphants : leur longévité et leur vieillesse… Mais, me direz-vous, il y a des éléphanteaux… Mouais… au Parti Socialiste ? Pas sûr… L’image de l’éléphant est celle d’un ancien…
On peut comparer les éléphants aux barons… On appelait ainsi les anciens du Général De Gaulle, mais l’image renvoyait à une autre histoire… Les barons, au Moyen-âge, étaient les seigneurs qui entouraient un roi… Ainsi, en parle-t-on pour ceux qui entouraient Charlemagne… ou même parfois pour les chevaliers de la Table Ronde… Mais, l’expression se comprenait justement par rapport à un souverain incontesté… alors que le Parti Socialiste n’en a pas vraiment…



Go à la page principale d'archives