RENSEIGNEMENT

Par: Yvan Amar

Les Etats-Unis réorganisent leur service de renseignements… Grand bien leur fasse… mais qu’est-ce que ça veut dire ?…

Qu’est-ce que c’est que le « renseignement » ? Encore un euphémisme, une façon détournée, polie, qui n’inquiète pas, de parler… de quoi au juste ? On a tendance à dire d’ « espionnage »… « Il fait un peu de renseignement… » Alors, on comprend bien l’idée… le mot « renseignement » désigne une information, depuis longtemps, notamment dans le vocabulaire militaire… Le service des renseignements existe, en France, depuis 1899. Et le service des renseignements généraux a été créé en 1928… Et c’est depuis la Seconde Guerre mondiale qu’on emploie le mot de façon elliptique, et collective : du renseignement…

Alors parle-t-on encore d’espionnage?… C’est que l’espionnage, c’est mal vu… Les gouvernements n’ont jamais explicitement reconnu qu’ils faisaient de l’espionnage, qu’ils avaient des services d’espionnage… Ce sont toujours les autres qui espionnent. Les gouvernements, en général, ne s’occupent que de contre-espionnage : ils s’opposent à l’espionnage des autres… c’est tout ce qu’ils s’autorisent. Mais, il semble que, même, ce mot de contre-espionnage soit aujourd’hui presque tabou : on ne l’entend plus. Mais, c’est aussi que les services de renseignements ne fonctionnent plus exactement comme naguère. Il ne s’agit, plus seulement, de guetter ce que fait, ce que veut faire, ce qu’invente une puissance étrangère…
L’espionnage implique des oppositions de pays à pays, de nation à nation. Si un pays veut se protéger d’attaques terroristes, par exemple, il faut qu’il réussisse à identifier les organisations terroristes éventuelles qui pourraient le menacer. Et elles ne sont pas forcément basées dans un seul pays, identifiées à un seul pouvoir… Il faut donc recourir à des méthodes d’investigation, d’infiltration qui étaient celles de la défense du territoire, mais au niveau international. Alors, tout cela s’abrite derrière des sigles aussi opaques qu’apparemment neutres : DGSE, DST… ou CIA pour les Etats-Unis… Et ce sigle « CIA » signifie Central Intelligence Agency… Pourquoi « intelligence » ?…
Vous allez me dire que c’est de l’anglais… Certes, mais ce mot d’ « intelligence », on le trouve aussi en français… Dans des expressions, comme intelligence avec l’ennemi. L’intelligence, c’est la relation secrète qui existe entre deux personnes, puis ça a désigné l’information recueillie par un espion. Et c’est ainsi qu’ « intelligencier » désignait au début du XVIIème siècle, un espion, en français…



Go à la page principale d'archives