DAUPHIN

Par: Yvan Amar

Chez Renault, on change de patron. Louis Schweitzer s’en va, et Carlos Ghosn le remplace… Et les deux hommes se connaissant bien… le second arrivant avec l’assentiment du premier… on dit que le Dauphin prend les commandes… de la marque au losange… La marque au losange, c’est bien sûr Renault, dont le logo, le dessin symbolique qui le représente, a la forme d’un losange… Image toute faite, très journalistique certes… comparable au « pays du cèdre » pour le Liban… mais ce n’est pas de ça qu’on va parler… Plutôt du mot « dauphin »….

Un mot hérité d’une tradition monarchique, mais qui a un sens politique courant… Le dauphin, c’est le successeur présumé d’un dirigeant… lorsqu’il est adoubé par le dirigeant en place, lorsqu’il a déjà sa bénédiction… Comme s’il était naturel qu’il hérite du pouvoir après le retrait du vieux chef… comme s’il devait lui succéder, dans les deux sens du mot… chronologiquement… (il vient après) et en fonction d’une généalogie réelle ou symbolique… comme l’héritier du pouvoir…

Mais, il y a une histoire monarchique là-dessous. Et le Dauphin était la façon dont on nommait le fils aîné du roi de France, héritier présomptif du trône, donc.
Pourquoi « dauphin » ? D’où vient le mot ? De la province du Dauphiné, cédé au roi de France Jean II en 1349, et attribué à son fils… C’est donc devenu l’apanage du fils aîné du Roi à qui devait revenir le royaume, en vertu de la loi salique… Pourquoi « salique » ? « Saliens » était le nom d’une des tribus franques – la rivière Sala est aujourd’hui l’Yssel… Et le recueil des lois dites saliques se singularisaient par l’éviction des filles de la succession au trône…. On savait bien que le pouvoir était pour le premier-né… encore fallait-il préciser que ce n’était pas pour la première… Mais alors, comment expliquer le nom de Dauphine ? Car ce féminin existe bien ! Eh bie, la Dauphine était la femme du Dauphin…Un titre d’épouse, et non de personne propre…

Alors, « Dauphin » vient du nom de la province du Dauphiné… au sud-est de la France, dans les Alpes.. Soit. Mais, ce nom-là, d’où vient-il ? Probablement d’un personnage qui s’appelait comme ça, dans un lointain passé… Car Delphinus était un nom… on a encore Delphin comme prénom (c’est rare) et Delphine pour les filles (c’est courant et à la mode).

Mais, comment expliquer que les armes de la province du Dauphiné aient porté l’image d’un dauphin, ce sympathique mammifère marin qu’on pare de toutes les qualités (fidèle, dévoué, serviable …) Ce n’est qu’un hasard, une ressemblance de sonorité, un homonyme du destin… qui a fait que, de même qu’on met un lion sur l’écu de la ville de Lyon, on mettait un dauphin sur celui du Dauphiné… Car jamais aucun dauphin n’a hanté la contrée…


Go à la page principale d'archives