MORAL DANS LES CHAUSSETTES

Par: Yvan Amar

Les Français ont le moral dans les chaussettes. Je l’ai entendu hier à la radio, puis de nouveau dans la bouche de Laurent Fabius… Le constat est donc partagé... et l’expression a la faveur de la mode… Que signifie-t-elle ? Qu’on n’a pas le moral simplement… Qu’on est déprimé… D’un point de vue individuel… et parfois aussi d’un point de vue collectif, sociologique, comme c’est le cas lorsqu’on parle des « Français », sans plus de précision… Les Français, donc, dans leur ensemble (et c’est bien vague… leur ensemble… ça laisse une grosse marge d’erreur) sont déprimés, peu optimistes… Ils regardent l’avenir proche avec scepticisme, avec inquiétude même… par rapport à la santé économique du pays, au chômage, à la paix dans le monde…

Le sens de l’expression « avoir le moral » est donc clair : être de bonne humeur… mais plus encore avoir confiance en l’avenir, ne pas redouter le futur… On disait plutôt jadis avoir un bon moral, alors qu’aujourd’hui, l’expression s’est répandue au point qu’on n’a plus besoin d’adjectif…On a le moral ou on ne l’a pas.
Mais… quand on ne l’a pas, pourquoi est-il donc dans les chaussettes… Parce qu’il est bas… Au plus bas ? N’exagérons pas… ce pourrait être pire et l’expression n’est pas catastrophiste… (Alors que la formule « le moral est au plus bas » existe…). On comprend donc que le moral s’apprécie par rapport à une verticale… Plus il est haut, meilleur il est ! Quand il est bas… c’est mauvais signe.. Et cette logique est si forte qu’on dit même que quelqu’un vous remonte le moral lorsqu’il vous redonne espoir… Le moral est donc mobile, sur une ligne imaginaire. Cette ligne est-elle graduée… Parfois on peut envisager une graduation fantaisiste, qui n’existe que pour être expressive… Ainsi, quand on dit « J’ai le moral à moins 2000 » ! 2000 quoi ? Mystère… mais 2000 c’est beaucoup, et ça va ainsi renforcer l’expression ! Cette ligne va donc jusqu’au ciel, et descend parfois bien en-dessous du niveau du sol. Mais les chaussettes sont bien près du sol… donc d’une relative dépression.

Mais, il y a d’autres raisons à cette image… Les chaussettes n’ont pas une très bonne image. On les imagine souvent sales… On les jette quand elles sont vieilles… et l’expression est passée dans la langue courante (bien que familière…). Et souvent aussi, elles sentent mauvais… tout pour être associé à un sentiment négatif, peu agréable…

Alors, terminons sur une note optimiste… Que dit-on quand on l’a, le moral… Plusieurs expressions existent… Il est bon, excellent… C’est banal… On a un moral d’acier.. C’est plus étonnant. Et ça renvoie à l’idée que personne ne vous le cassera… qu’il est solide. Enfin, on peut avoir le moral au beau fixe… Et on se transporte là dans l’univers de la météo et même du baromètre…. De nouveau, c’est l’idée d’un cadran… Et on sait que la droite des baromètres est souvent marquée par cette indication particulièrement encourageante… : c’est bien… et ce n’est pas prêt de changer…



Go à la page principale d'archives