URGENCE

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Y. AMAR : "La politique de la ville malade de l'urgence". Voilà un
titre de la presse tout à fait explicite. On sait bien qu'en ce
moment la politique de la ville pose des problèmes. Il y a tant
d'urgences qu'on aura tendance à remettre à plus tard une
réflexion de fond. Parce qu'en cas d'urgence, il faut agir tout de
suite.

E. LATTANZIO : Ce titre que vous venez de relever pointe bien le
succès du mot "urgence" dans le vocabulaire socio-politique
d'aujourd'hui. Au départ le terme est abstrait mais, de plus en
plus, on l'utilise de façon concrète. Au sens abstrait, on dira
qu'il y a urgence à régler ce problème : si l'on ne s'en occupe
pas tout de suite, on va à la catastrophe.

Y. AMAR : Il y a urgence à appeler le plombier s'il y a une fuite
d'eau dans la cuisine.

E. LATTANZIO : Et, par extention, le mot urgence va désigner la
situation elle-même.

Y. AMAR : Le mot en tout cas recèle deux idées principales : ça
presse et c'est important. C'est ce qu'exprime parfois le sigle
administratif "TTU", c'est-à-dire "très très urgent".

E. LATTANZIO : Dans la langue courante, on a quelques expressions
figées : en cas d'urgence, en cas d'extrême urgence ...

Y. AMAR : ... On a même parlé parfois de procédure d'urgence
absolue. C'était, je crois, à propos d'expulsion du territoire ...

E. LATTANZIO : Tous ces emplois sont abstraits. Mais si, à
l'inverse, je rentre chez moi à 11 heures du soir en m'excusant :
"Je sais, mon chéri, il est très tard, mais j'ai eu une urgence au
bureau !". Le mot est utilisé concrètement.

Y. AMAR : Urgence est mis ici pour problème à régler "urgemment",
à régler "toutes affaires cessantes". D'autre part, ce mot a
fleuri dans le vocabulaire médical. Une urgence, c'est un cas
qu'il est urgent de traiter. Il existe, dans les hôpitaux, des
services d'urgence.

E. LATTANZIO : On peut d'ailleurs parfois faire appel au SAMU -
Service d'Aide Médical d'Urgence.

Y. AMAR : Quant à la situation politique sociale actuelle, on sait
qu'elle est en crise, et le mot urgence y prospère d'autant. Il
tend parfois à se substituer au mot "priorité" pour désigner des
situations inacceptables auxquelles il faut remédier sur le champ.

E. LATTANZIO : En cas de vague de froid, la situation des
sans-abri est une urgence.

Y. AMAR : C'était "Parler au quotidien", une émission proposée par
le Centre National de Documentation Pédagogique ...

E. LATTANZIO : ... Et par Radio France Internationale.

Go à la page principale d'archives