ADEQUAT, AD HOC et IDOINE

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

E. LATTANZIO : Yvan, lâchez donc ce couteau. Pour fixer ce petit
miroir au mur, il vous faut un tournevis en croix. C'est
l'instrument "adéquat" : il est prévu pour ça. On pourrait même
dire qu'il est "ad hoc" ou "idoine". Faites bien attention à
l'orthographe du mot. Quant à sa prononciation, elle a ceci de
particulier que parfois, on fait sonner le "t" final, mais presque
toujours avec une intention plaisante.

Y. AMAR : Mais au féminin pas de problème "adéquate". Là, on
entend ce "t" de façon tout à fait normale. Et, très régulièrement
s'est formé le dérivé "adéquation". On emploie l'adjectif
"adéquat" pour préciser ce qui convient : par exemple, pour un
homme, envoyer ses sentiments distingués à une femme, alors qu'il
n'est pas adéquat pour une femme de se faire agréer ses
sentiments. Elle se compromet moins avec ses salutations.

E. LATTANZIO : "Ad hoc" est synonyme. En latin, ça signifie "pour
cela", "en vue de cela". Attention, cette formule latine s'écrit
en deux mots.

Y. AMAR : L'expression nous arrive par la voie juridique : un
tuteur ad hoc représentait jadis un enfant mineur, en cas de
conflit avec son tuteur légal.

E. LATTANZIO : L'expression juridique est aujourd'hui perdue de
vue. Et si le mot a un écho souriant, c'est qu'il est l'homonyme
d'un poisson (fumé en général) et d'un capitaine : il s'agit bien
sûr du "haddock", avec une orthographe toute différente.

Y. AMAR : "Idoine" est aussi un mot plaisant, un peu ironique. Le
mot vient droit de l'ancien français. Il a connu une très longue
éclipse avant que quelques linguistes, et locuteurs avisés ne le
ressucitent   assez récemment, et souvent pour rire.

E. LATTANZIO : Le mot le plus courant pour dire la même chose est
probablement "approprié". Ni désuet, ni ridicule, ni familier.
Attention, il ne se module pas : quelque chose est ou non
approprié, pas de demi-mesure.

Y. AMAR : Alors que l'adjectif "adapté" se module beaucoup mieux :
tout à fait adapté, à peu près adapté, etc ... Le verbe "convenir"
a un sens qui se loge facilement dans ce carré de significations,
mais attention, l'adjectif "convenable" n'a pas du tout le même
sens : est convenable ce qui est conforme à la bonne éducation, et
aux usages du monde.

C'était "Parler au Quotidien", une émission proposée par le Centre
National de Documentation Pédagogique ...

E. LATTANZIO : ... et par Radio France Internationale.

Go à la page principale d'archives