COMPLICE et COMPLICITE

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Y.AMAR : L'ignoble traître a-t-il agi seul ou avait-il des
complices ?

E.LATTANZIO : Grande question ! En tout cas il ne doit pas s'agir
de quelque chose de très propre : un complice est celui qui est
associé à l'accomplissement d'une mauvaise action.

Y.AMAR : Le mot a un sens précis en droit pénal, mais il est
également utilisé de façon très courante. Toujours est-il que l'on
peut être condamné pour complicité d'un crime ou d'un délit :
c'est qu'on y a eu une part secondaire mais non négligeable.

E.LATTANZIO : Celui qui recharge le revolver par exemple, sans
tirer lui-même, est complice du meurtre. Celui qui fait le guet
pendant un cambriolage, ou qui a renseigné les voleurs aussi. A
l'origine "complices" en latin désigne ceux qui sont unis très
étroitement et même enlacés.

Y.AMAR : On reconnaît la première syllabe "com" qui évoque en
général l'union, que ce soit ou non péjoratif : compagnon,
compère, comparse ...

E.LATTANZIO:Ce dernier mot vient du théâtre : au départ le
comparse est celui qui tient un rôle muet. Le compère, c'est autre
chose. Le prestidigitateur peut avoir un compère parmi
les spectateurs.

Y.AMAR : Mais ce n'est pas un vrai spectateur, bien qu'il se fasse
passer, aux yeux des autres, pour un quidam anonyme. Il sait quoi
dire et quand intervenir pour que le prestidigitateur passe pour
un vrai magicien.

E.LATTANZIO : C'est moins grave qu'être complice. "Acolyte" est un
synonyme de complice, mais a un sens moins fort: "akoloutos" est
un mot grec qui renvoie à la personne qui aide le prêtre pendant
l'office.

Y.AMAR : Aujourd'hui, le mot a quitté le vocabulaire religieux. Il
est plus familier que le mot complice, souvent plaisant et pas
toujours lié à un forfait. On a l'idée d'un suiveur : Jojo est
toujours flanqué de ses deux complices, Tatave et Gus.

E.LATTANZIO : En tout cas ces trois-là sont de mèche. L'expression
est un peu familière. Rien à voir avec une chandelle, ils sont "de
mèche" c'est-à-dire de moitié (ça vient de "mezzo" en italien)
dans le partage du butin.

Y.AMAR : C'était Parler au Quotidien, une émission proposée par le
Centre National de Documentation Pédagogique ...

E.LATTANZIO : ... et par RADIO FRANCE INTERNATIONALE.

Go à la page principale d'archives