UNDERGROUND

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

E.LATTANZIO : "Underground" est le titre d'un récent film d'Emir
Kusturica, qui d'ailleurs a obtenu la Palme d'Or au dernier
festival de Cannes.

Y.AMAR : Il se passe à Belgrade et on y voit un individu qui en
séquestre d'autres, dans une cave, en leur faisant croire que la
Seconde Guerre Mondiale se poursuit. Les séquestrés vont donc
vivre sous la terre, clandestinement. Et ce sont ces deux détails
qui expliquent le titre, "Underground". Ce mot évoque ce qui est
souterrain (en anglais : under ground = sous terre) et ce qui est
caché, officieux.

E.LATTANZIO : On voit que ce mot est d'origine anglaise, mais il a
maintenant une utilisation très internationale. D'ailleurs le film
dont nous parlions à, lui aussi, une vocation internationale : son
titre est d'origine anglaise, le film est mentionné, dans la
presse spécialisée des spectacles, comme européen, et les acteurs
parlent en serbo-croate.

Y.AMAR : Mais le mot "underground" a désigné quelque chose de
particulier depuis le début des années soixante : un certain
nombre de productions culturelles (littérature, presse, cinéma),
ces productions échappaient aux moyens de diffusion officiels et
elles n'entraient pas dans les circuits ordinaires.

E.LATTANZIO : Ils n'étaient pas interdits, mais ils étaient dans
ce qu'on pourrait appeler des circuits parallèles.

Y.AMAR : Ca correspondait à ce qu'on a appelé la "contre-culture".

E.LATTANZIO : Mais en ce qui concerne la musique, on utilise
encore le mot : les groupes underground sont peu connus du grand
public et font des concerts semi-privés, dont la publicité se fait
par le bouche à oreille.

Y.AMAR : Déjà en anglais underground a signifié clandestin,
probablement depuis l'existence de "l'underground railroad". Il
s'agissait d'une organisation secrète, qui, au 19ème siècle,
aidait les esclaves noirs à s'échapper des plantations où ils
travaillaient et à gagner des états où ils pouvaient vivre libres,
parce que l'esclavage n'y existait pas. C'était Parler au
Quotidien, une émission proposée par le Centre National de
Documentation Pédagogique ...

E.LATTANZIO : ... Et par RADIO FRANCE INTERNATIONALE.

Go à la page principale d'archives