LESTER

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Y.AMAR : Evelyne, est-ce que vous lâchez du lest facilement ?

E.LATTANZIO : Ecoutez, je ne suis pas au gouvernement.

Y.AMAR : Il est vrai que l'expression fait partie du vocabulaire
politique. Ainsi, il y a quelques semaines, au plus fort des
grèves, tout le monde se disait que le gouvernement allait être
obligé de "lâcher du lest", c'est-à-dire de faire des concessions.

E.LATTANZIO : Ce mot, d'origine néerlandaise, signifie au départ
"charge", "poids". Et en terme de marine, c'était une masse de
cailloux ou de métal qui, en plus de la cargaison, alourdissait
l'embarcation pour la rendre plus stable.

Y.AMAR : Mais c'est quand même avec les ballons, avec les
montgolfières que "lest" a trouvé ses lettres de noblesse. Il
s'agissait de sacs de sable qu'on pouvait jeter pour alléger la
nacelle si elle avait perdu de l'altitude et qu'on voulait
remonter.

E.LATTANZIO : Donc on "lâchait du lest". Sur le nom "lest" on a
formé le verbe "lester". Les pêcheurs à la ligne par exemple,
lestent leur ligne de plomb pour que l'hameçon ne reste pas en
surface.

Y.AMAR : "Lester" a également un sens figuré. Depuis Madame de
Sévigné, au 17ème siècle, se lester est synonyme de se mettre du
plomb dans la cervelle, acquérir du bon sens et de l'expérience.
Mais le mot, dans ce sens ne s'utilise plus guère.

E.LATTANZIO : Mais aujourd'hui, se lester, ou même se lester
l'estomac, c'est absorber des nourritures roboratives un peu
bourratives peut-être, avant un effort par exemple, pour se donner
de l'énergie.

Y.AMAR : A l'inverse de lester, on a forgé le verbe "délester". Il
n'a pas le même sens, au figuré, que "lâcher du lest". On
l'utilise à propos d'électricité. On peut procéder à un délestage
: couper le courant momentanément dans un secteur du réseau.

E.LATTANZIO : Se délester, c'est aussi se débarrasser. Lorsqu'on a
trop de travail, on peut essayer de se délester sur son adjoint,
en lui en confiant une partie.

Y.AMAR : Enfin, à propos de circulation : lorsqu'on craint des
bouchons, on peut opérer un délestage : on coupe l'accès à une
route déjà saturée et on oriente la circulation vers un itinéraire
moins fréquenté : un itinéraire de délestage. C'était Parler au
Quotidien, une émission du Centre National de Documentation
Pédagogique ...

E.LATTANZIO : ... Et de RADIO FRANCE INTERNATIONALE.

Go à la page principale d'archives