JUSTE

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Y.AMAR : Tout le monde sait que Socrate était mortel, c'est passé
en proverbe, mais on sait aussi que Socrate était juste.

E.LATTANZIO : En général, un homme qui est juste a un certain
pouvoir : un magistrat, un roi, un professeur ... C'est à Salomon
qu'on pense tout d'abord. Il rendait la justice de la façon la
plus admirable qui soit.

Y.AMAR : Il était juste, c'est-à-dire équitable, impartial. Un
homme peut être juste dans ses actions et ses décisions. Mais
l'adjectif juste s'applique aussi à un jugement ou précisément une
décision. Et il souligne alors que la décision n'était pas facile
à prendre, qu'elle nécessitait courage et hauteur de vues.

E.LATTANZIO : On remarque que dans ces exemple, juste est placé,
très normalement après le nom qu'il qualifie : un jugement juste.
Mais on peut le placer avant ce nom : les justes revendications
des travailleurs ...

Y.AMAR : Ce mot prend une nuance particulière : il est synonyme de
fondé, de légitime. On souligne que cette revendication est
justifiée, même si elle dérange l'ordre établi.

E.LATTANZIO : Le sens de juste est différent dans des expressions
toutes faites : "à juste titre" reprend cette signification de
"justifié", certes, mais ce n'est pas le cas dans l'expression
"juste milieu".

Y.AMAR : "juste milieu" évoque une position pondérée, qui ne tombe
pas dans les opinions extrêmes, évite les excès. "Juste", ici,
n'est pas le contraire d'injuste, il serait plutôt le contraire de
"faux".

E.LATTANZIO : On arrive là au sens mathématique du mot : 3+3=6,
c'est juste, 3+3=7 ce n'est pas injuste, c'est faux. Le mot fait
parfois appel à une certaine finesse : ce que vous dîtes est très
juste. Et j'en apprécie la justesse et non la justice.

Y.AMAR : Un paradoxe pour finir. Le mot juste, joyau scintillant
sur la couronne de l'adéquation, peut parfois évoquer ce qui ne
convient pas. Un vêtement "un peu juste", ou "trop juste" est un
vêtement trop court.

E.LATTANZIO : Ce mois-ci je suis un peu juste : je ne pourrai pas
vous prêter un centime ...

Y.AMAR : C'était Parler au Quotidien, une émission proposée par le
Centre National de Documentation Pédagogique ...

E.LATTANZIO : ... Et par RADIO FRANCE INTERNATIONALE.

Go à la page principale d'archives