COUTURE

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Y.AMAR : Tout est minutieusement préparé : cette opération, c'est
du "cousu main".

E.LATTANZIO : L'expression est un peu vieillotte, mais elle
signifie un travail bien fait, scrupuleux, qui évoque l'artisanat
de la couture et s'oppose au travail à la machine.

Y.AMAR : "Cousu de fil blanc" est une expression bien différente.
Ca signifie "voyant", "évident", en ce qui concerne une
escroquerie dont les "ficelles" (c'est la même image) sont
grosses. On devine tout de suite la malhonnêteté.

E.LATTANZIO : La couture, bizarrement, est à l'origine
d'expressions figurées qui évoquent la violence : battre "à plates
coutures" ...

Y.AMAR : ... C'est une expression qu'on emploie encore beaucoup,
qu'il s'agisse d'une bataille ou d'un affrontement plus
symbolique, comme dans le sport. Lorsqu'une équipe est battue "à
plates coutures", on insiste sur la défaite cuisante : cette
équipe a été écrasée. D'où vient l'expression ?  Du fait que,
jadis, les tailleurs ou couturiers se retrouvaient parfois en face
de coutures saillantes, qui boudinaient. Aussi les écrasaient-ils
pour les aplatir : ils les battaient à plates coutures.

E.LATTANZIO : Et au théâtre, dans la farce du 17ème siècle, il
était fréquent de prétendre qu'un personnage était mal habillé,
que les coutures de ses habits étaient trop voyants. Et le
personnage du tailleur, feignant d'arranger son client, le
frappait vigoureusement à l'aide d'une latte et le battait "à
plates coutures".

Y.AMAR : Ce n'est pas que le tailleur voulait "en découdre". Mais
cette dernière expression est très originale.

E.LATTANZIO : Elle tire son origine du vocabulaire de la chasse à
courre. Lorsqu'un chien de la meute se faisait éventrer par un
cerf, on disait que "son ventre se décousait".

Y.AMAR : Découdre, c'est donc éventrer. Par extension, le verbe
s'est utilisé dans une expression toute faite, "en découdre".

E.LATTANZIO : Et il ne s'utilise que dans le cas d'une bande
(c'est collectif) qui a cette intention ou cette arrière-pensée,
de chercher la bagarre. Mais l'expression ne s'emploie que pour
évoquer l'intention : "ils sont arrivés, provocants, avec l'air de
vouloir en découdre".

Y.AMAR : C'était Parler au Quotidien, une émission proposée par le
Centre National de Documentation Pédagogique ...

E.LATTANZIO : ... Et par RADIO FRANCE INTERNATIONALE.

Go à la page principale d'archives