SOI

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

Y.AMAR : "Tout homme porte en soi la forme entière de l'humaine
condition." Vous vous rappelez, Evelyne, le début des Essais de
Montaigne.

E.LATTANZIO : Et pourtant, aujourd'hui, on dirait plutôt "tout
homme porte en lui" et non "tout homme porte en soi" ...

Y.AMAR : Aujourd'hui en fait, les deux formulations sont
possibles.L'on a deux pronoms personnels de la troisième personne,
dans le cas où le pronom n'est pas sujet (on ne parle donc pas du
pronom "il"). Ces deux pronoms sont "soi" et "lui/elle", deux
formes différentes pour le masculin et le féminin. Eh bien le
pronom "soi" est nettement moins utilisé que dans la langue
ancienne.

E.LATTANZIO : A la première et à la deuxième personne, nous
n'avons pas le choix : je porte en moi, tu portes en toi ... Mais
à la troisième personne on peut dire : chaque homme porte en lui
ou en soi.

Y.AMAR : Attention, il y a quand même de nombreux cas où il faut
choisir l'une des formes, l'autre n'est pas acceptable. On dit
"Chacun pour soi et Dieu pour tous !" et non "Chacun pour lui ..."

E.LATTANZIO : "Qu'on est bien chez soi!" Evidemment "qu'on est
bien chez lui" est possible mais avec un tout autre sens.

Y.AMAR : Je dirai "Qu'on est bien chez lui" si Anatole s'est fait
refaire sa maison et que j'aime y séjourner. Mais à ce moment "on"
et "lui" renvoient à deux personnes différentes. Et "soi" renvoie
toujours à la personne qui est le sujet de la phrase.

E.LATTANZIO : Et ce sujet doit être indéfini : on, chacun, tout le
monde, personne ... "Soi" se trouve souvent dans des phrases qui
ont des allures de proverbe et qui ne sont pas situées dans un
contexte précis : "on a toujours besoin de petits pois chez soi"
ou "on a toujours besoin d'un plus petit que soi".

Y.AMAR : On le trouve aussi dans des constructions impersonnelles
: "Il est conseillé d'avoir de l'argent sur soi, si l'on va au
casino".

E.LATTANZIO : Il y a également des expressions toutes faites, dans
lesquelles on trouve "soi" : "Réduire les impôts est une bonne
idée en soi, mais à entendre le Ministre, ce n'est jamais vraiment
le bon moment". "En soi", dans cet exemple, signifie
indépendamment du contexte.

Y.AMAR : De même que la recherche scientifique n'est pas "une fin
en soi", c'est-à-dire qu'elle doit avoir un autre but
qu'elle-même.

E.LATTANZIO : Cela va de soi, c'est-à-dire que c'est évident, que
cela va sans dire...

Y.AMAR : C'était Parler au Quotidien, une émission proposée par le
Centre National de Documentation Pédagogique ...

E.LATTANZIO : ... Et par RADIO FRANCE INTERNATIONALE.

Go à la page principale d'archives