NEIGE

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

E.LATTANZIO : Cette année, la neige a bien mérité son surnom d'or
blanc. C'est en effet de l'or pour les professionnels qui
possèdent des hôtels, qui gèrent des remontées mécaniques ... Il a
beaucoup neigé, il y a eu beaucoup de skieurs, la saison a été
bonne.

Y.AMAR : On parle donc d'or blanc, parce que la neige est blanche
et qu'elle est source de profit. De même, l'or noir, c'est le
pétrole, l'or vert c'est l'agriculture ou l'exploitation des
forêts.

E.LATTANZIO : Cette neige est fondamentale donc pour les "sports
d'hiver". Et couramment on dit aller "aux sports d'hiver" pour
dire "aller faire du ski, de la luge, du patin à glace". On dit
aussi "aller à la neige", expression charmante, populaire, un peu
ancienne, sur le modèle "aller à la mer ou à la montagne".

Y.AMAR : La neige évoque souvent la blancheur : un teint de neige
était jadis la marque d'une grande beauté.

E.LATTANZIO : On parle aussi d'une chevelure de neige, ça évoque
les cheveux blancs d'un beau et noble vieillard. Ça fait Don
Diègue.

Y.AMAR : Mais si quelqu'un est "blanc comme neige" cela signifie,
au figuré donc, qu'il est innocent, qu'il n'a rien à se reprocher.
Mais on ne le dit qu'après avoir soupçonné quelqu'un. On le
pensait coupable, et bien non ! Il est blanc comme neige.

E.LATTANZIO : Et la neige, ça fond. Si un patrimoine, un héritage
a été dépensé très vite, presque sans qu'on y prenne garde, il a
"fondu comme neige au soleil".

Y.AMAR : Expression inverse : "ça a fait boule de neige",
c'est-à-dire ça s'est répandu, ça s'est accru. Je me suis mis à
boire mon café au bureau en revenant de la cantine et ça a fait
boule de neige. Maintenant tout le monde fait la même chose !
C'était Parler au Quotidien, une émission proposée par le Centre
National de Documentation Pédagogique ...

E.LATTANZIO : ... Et par RADIO FRANCE INTERNATIONALE.

Go à la page principale d'archives