PAYSAGE

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

E.LATTANZIO : Si je vous dis "paysage", qu'est-ce que ça vous
évoque ?

Y.AMAR : Je ferme les yeux et j'aperçois des champs, des prés,
quelques vaches, un clocher. C'est tranquille, campagnard et assez
joli.

E.LATTANZIO : Le mot de paysage implique donc une certaine idée
esthétique. D'autre part un paysage n'existe que si on le
contemple : sans regard pour le contempler, pas de paysage.

Y.AMAR : Mais il faut aussi que ce paysage ait une certaine
ampleur, pour que le mot soit pertinent.

E.LATTANZIO : Et ce mot appartient d'abord au vocabulaire de la
peinture, le paysage est un genre.

Y.AMAR : Mais l'usage du mot s'est répandu jusqu'à donner au mot
un sens tout à fait figuré. Voulez-vous un exemple ? Vous
souvenez-vous du "PAF" ? Le paysage audio-visuel français, un
sigle qui a été furieusement à la mode au milieu des années 80,
lorsque l'offre télévisuelle se démultiplie, avec le foisonnement
des télévisions privées qui succèdent aux trois seules chaînes de
monopole qu'on trouvait auparavant.

E.LATTANZIO : Aujourd'hui, on parle de paysage social ou
économique et ce mot est presque synonyme de situation, en plus
visuel. Paysage est souvent qualifié par un autre mot ("le paysage
de l'emploi") mais pas toujours : on peut dire que telle nouvelle
voiture a fait irruption dans le paysage. On dira également "ça
fait bien dans le paysage", ou "ça fait partie du paysage" lorsque
quelque chose ne se singularise plus, lorsque quelque chose "se
fond" dans le paysage. Par exemple, les écologistes aujourd'hui
n'étonnent plus par leur présence : ils font partie du paysage
politique français.

Y.AMAR : C'était Parler au Quotidien, une émission proposée par le
Centre National de Documentation Pédagogique ...

E.LATTANZIO : ... Et par RADIO FRANCE INTERNATIONALE.

LES PROGRAMMES RADIO DE RFI SONT DIFFUSES 24H/24 SUR INTERNET
POUR LES ECOUTER : WWW.FRANCELINK.COM (service payant)

Go à la page principale d'archives