SEC

Par: Yvan Amar et Evelyne Lattanzio

E. LATTANZIO : "Jeanne était au pain sec..." Beau vers de Victor
Hugo, qui évoque sa petite fille, punie, qui n'a à manger que du
pain, sans beurre, mais aussi, peut-être, un peu rassis. "Sec" a
ainsi un double sens.

Y. AMAR : L'adjectif "sec" a donné de nombreux sens figurés. Un
vin sec, par exemple, s'oppose au vin doux : c'est qu'il est moins
sucré. Par contre, un whisky sec est un whisky pur, sans eau, sans
rien d'autre, même sans glace. Et un fromage sec s'oppose à un
fromage moelleux, un fromage qui a commencé à sécher.

E. LATTANZIO : Sec s'oppose au sens propre à humide ou à mouillé.
Une rivière qui n'a plus d'eau est à sec. L'expression évoque le
manque : panne sèche = panne faute d'essence, ou même "je suis à
sec" ...

Y. AMAR : ... C'est-à-dire je n'ai plus d'argent. C'est familier
et ça correspond à "je suis fauché".

E. LATTANZIO : "Je suis sec" n'a pas le même sens que "je suis à
sec". "Je suis sec" veut dire que je n'ai rien à dire,
spécialement dans un contexte scolaire. Souvenez-vous de
l'anti-poison : une anti-sèche. C'est-à-dire un papier qu'on
consulte en trichant, sans se faire voir.

Y. AMAR : L'humide fait penser à l'émotion, alors que le sec est
associé à la dureté du coeur, à l'indifférence.

E. LATTANZIO : On parle d'un coeur sec, d'un coeur dur, de même
qu'on dit de quelqu'un : "il n'a pas de coeur". On parle aussi
d'un oeil sec, c'est-à-dire qui ne pleure pas.

Y. AMAR : Mais "sec" s'oppose aussi à "gros". Un homme sec est un
maigre, desséché ...

E. LATTANZIO : ... Et donc un peu vieux, celui qui est sec n'a
plus que la peau sur les os.

Y. AMAR : C'était Parler au Quotidien, une émission proposée par
le Centre National de Documentation Pédagogique ...

E. LATTANZIO : ... Et par RADIO FRANCE INTERNATIONALE.

Go à la page principale d'archives