CALENDRIER

Par: (pas credité)


Y.AMAR : C'est l'année nouvelle. On s'est procuré un nouveau
"calendrier", c'est l'une des joies du changement de millésime et
une bonne occasion de fraterniser avec le facteur.

E.LATTANZIO : Calendrier : le mot est ancien, et dérive bien sûr
de "calendes", nom du premier jour du mois chez les Romains. On
comprend donc bien qu'un calendrier est un tableau de
l'organisation de l'année (en mois, semaine, etc ..., calendriers
julien, grégorien, révolutionnaire).

Y.AMAR : Mais la dérivation étymologique est plus compliquée :
"calendarium" en latin, désigne le registre où l'on inscrit les
dettes, car le terme, pour payer, était fixé au premier du mois.

E.LATTANZIO : Donc, depuis bien longtemps, le calendrier désigne :
le tableau qui représente le déroulement de l'année,
l'organisation de cette année, la façon dont les gens organisent
leur temps et leurs activités.

Y.AMAR : Ce dernier sens est particulièrement vivant dans la
langue d'aujourd'hui : on parle du calendrier d'une saison (pour
les spectacles), d'un festival, etc ... (synonyme de programme).

E.LATTANZIO : On parle aussi de calendrier lorsqu'on a fixé un
certain nombre d'étapes pour arriver à un certain résultat : pour
retirer graduellement une présence militaire ("se désengager"),
pour arriver à la monnaie unique, pour rembourser une dette (et
là, on parle, sur le même modèle, d'échéancier, de calendrier
d'échéances).

Y.AMAR : Par glissements successifs, "calendrier" est même devenu
synonyme d'emploi du temps : j'ai un calendrier très chargé, mais
en gardant l'idée qu'il s'agit d'un emploi du temps prévisionnel.
Là encore on peut utiliser le synonyme "programme".

E.LATTANZIO : On utilise aussi l'anglicisme "planning", critiqué
comme anglicisme dans les années soixante, époque où il était en
vogue : souvenons-nous du "planning familial", mouvement pour le
contrôle des naissances qui tendait à développer les méthodes
contraceptives. Ça date de cette époque. Mais le terme a été
traduit par "régulation" ou "contrôle" des naissances et non
"calendrier des naissances", qui serait trop déterministe.


Go à la page principale d'archives