SECURITE SOCIALE

Par: (pas credité)


Y.AMAR : Les médecins se mobilisent aujourd'hui pour défendre
l'Assurance-Maladie. Les assurés aussi. Est-ce la "journée de la
Sécu" ? Pas encore mais on n'en est pas loin. Qu'est-ce que c'est
que cette Sécurité Sociale ?

E.LATTANZIO : Toute l'organisation d'Etat qui prend en charge la
plus grande part des dépenses de santé (honoraires des médecins,
prix des médicaments, frais d'hospitalisation, etc ...) Tout cela
date de l'après-guerre, et semble appartenir au patrimoine le plus
français qui soit.

Y.AMAR : Pourtant, si l'on y regarde de plus près, on s'aperçoit
que l'expression Sécurité Sociale, en 1945, vient de l'anglais
Social Security datant de 1935.

E.LATTANZIO : L'esprit français reprend ses droits avec une
abréviation bien de chez nous : la "Sécu", dénomination familière
et affectueuse, depuis longtemps dans le langage oral, mais qui
s'écrit (en tant que français familier) depuis quelques années.
"La Sécu c'est bien, en abuser ça craint!" a été un slogan
populaire et contesté.

Y.AMAR : Cette abréviation s'est d'autant plus imposée que le
sigle officiel S.S. était trop marqué par son triste homonyme
allemand (surtout juste après la guerre) pour avoir une chance de
plaire. L'abréviation s'est solidement ancrée dans des expressions
idiomatiques assez différentes qui peuvent désigner aussi bien
l'affiliation à l'organisme ("je ne suis plus à la Sécu", "je n'ai
plus de Sécu", je suis sur la Sécu de ma femme" ...) que
l'organisme lui-même, avec par exemple le fameux trou de la Sécu.

E.LATTANZIO : La Sécu fonctionne comme une assurance, il est
logique qu'on emploie également l'expression assurance sociale,
mais qui ne se limite pas à cet organisme (une mutuelle peut
également offrir les prestations d'une assurance sociale).

Y.AMAR : Pour désigner les "prestations" (c'est comme ça qu'on
appelle les avantages offerts par l'organisme), on utilise aussi
les expressions "protection" ou "couverture" sociale. Les images
tournent bien autour du bouclier. Néanmoins, c'est bien l'adjectif
"social" qui leur donne leur sens, ce qui montre bien que ce mot
évoque des idées de solidarité et d'entraide, que rappelle le mot
"mutuelle".



Go à la page principale d'archives