TRADUIRE / INTERPRETER

Par: (pas credité)


Y.AMAR : A quoi sert Expolangues : à ceux qui veulent traduire ou
interpréter ? Les deux mots impliquent l'idée d'un message qui
passe d'une langue à une autre. Mais on a des traducteurs et des
interprètes alors ?

E.LATTANZIO : Le traducteur travaille à l'écrit : on traduit des
textes, littéraires ou pas. L'interprète travaille à l'oral et de
façon immédiate, instantanée, sans recul (conférences, colloques,
conversations politiques, etc ...)

Y.AMAR : Truchement est un mot ancien, emprunté à l'arabe au temps
des Croisades. Jusqu'au français classique c'est l'équivalent
d'interprète.

E.LATTANZIO : Aujourd'hui le mot est encore employé : "par le
truchement de ..." = par l'entremise, l'intermédiaire, mais le
sens est bien différent.

Y.AMAR : Traducteur correspond aux métiers de la traduction,
interprète aux métiers de l'interprétariat.

E.LATTANZIO : Pas de l'interprétation ?

Y.AMAR : Non. Le mot existe, mais ne renvoie pas à la fonction de
l'interprète. Il peut désigner le fait d'interpréter :
"l'interprétation a été assurée par des professionnels".

E.LATTANZIO : En ce sens il est symétrique du mot "traduction" :
la traduction de ce roman est excellente. Mais cet emploi
d'interprétation est assez rare. La preuve : on parle plus
couramment de "traduction simultanée" que "d'interprétation
simultanée.

Y.AMAR : Ces deux familles de mots ont encore des usages proches
mais différents :

E.LATTANZIO : Traduire c'est mettre dans un certain langage ce qui
s'exprime dans un autre : on adapte, on transforme, mais on fait
passer l'essentiel.

Y.AMAR : Claude Autant-Lara a traduit au cinéma l'incandescence de
Radiguet dans "Le diable au corps". "M. le délégué syndical, vous
avez parfaitement traduit le malaise du personnel". Traduire c'est
exprimer, donner un équivalent de sens qui est déjà perçu,
compris.

E.LATTANZIO : Interpréter c'est plutôt faire apparaître le sens,
le faire comprendre, révéler ...

Y.AMAR : On interprète les présages. En psychanalyse on onterprète
un rêve, un lapsus, une association d'idées.

E.LATTANZIO : Cela consiste à mettre à jour le sens caché ou
simplement donner du sens : "je ne sais comment interpréter sa
froideur".


Go à la page principale d'archives