LES ANNEES 30

Par: (pas credité)


E.LATTANZIO : Dans les jours qui viennent, plusieurs expositions
vont s'ouvrir, qui tournent autour des années 30, c'est-à-dire de
la période qui, en gros, va de 1930 à 1940.

Y.AMAR : D'ailleurs, tout le XXème siècle est rythmé par des
périodes de 10 ans ... ou presque. Les "années 30" sont
l'expression la plus fréquente pour désigner une période.

E.LATTANZIO : Mais on a également parlé des "années 20", qu'on a
aussi appelées les "années folles", en référence à la gaieté
débridée qui a suivi l'enfer de la première guerre mondiale.

Y.AMAR : Le début du siècle est un peu différent à cause justement
de cette guerre : on ne parle pas des années 1900 mais plutôt de
la "Belle Epoque". Ensuite, il est bien rare de parler des "années
10" à cause de la coupure radicale de 1914. Cette période n'est
pas homogène du tout : un monde sépare 1913 de 1919.

E.LATTANZIO : Pour une raison similaire, on ne parle pas des
années 40, alors qu'ensuite on parle volontiers des années 50, 60,
70, 80, 90...

Y.AMAR : Pourtant, cette tendance à nommer sa propre époque est
récente. Jusque dans les années 80, cette appellation était plutôt
rétrospective : elle ne s'imposait qu'une fois la période écoulée.
Mais une certaine fierté arrogante a fait que les années 80 se
sont nommées elles-mêmes dès le départ. C'était même le titre d'un
célèbre album du chanteur Michel Jonasz.

E.LATTANZIO : Deux remarques pour finir : les amoureux un peu
pointilleux de la langue française préfèrent que l'on parle de
décennie plutôt que de décade pour évoquer une période de dix ans.
En fait, les deux mots sont possibles et en latin, "decada" désigne
de très nombreuses dizaines : soit une période de 10 jours, soit
une période de dix mois, soit une période de dix ans.

Y.AMAR : Il ne s'agit donc nullement d'un anglicisme condamnable
lorsqu'on parle d'une décade et qu'on pense à une décennie.


Go à la page principale d'archives