TENNIS

Par: (pas credité)


Y.AMAR : La France, hélas, vient d'être éliminée de la Coupe
Davis ! C'est le moment de parler tennis.

E.LATTANZIO : Le tennis a une histoire à rebondissement.
Apparemment emprunté à l'anglais mais l'anglais l'avait déjà
emprunté au français. Non pas comme le nom d'un jeu mais comme
l'exclamation du joueur qui servait en lançant la balle :"Tenetz !"

Y.AMAR : Le "tenetz" est ainsi devenu l'équivalent du jeu de
longue paume (ou d'après certains, du jeu de courte paume), en
anglais. C'était il y a longtemps (peut-être au XIVème siècle, la
Guerre de Cent Ans aurait au moins servi à ça !).

E.LATTANZIO : Le mot "tenetz" s'altère (ou se modifie) en "tennis"
et nous revient courant XIXème siècle (attesté en 1836),
abréviation de "lawn-tennis" (= tennis sur gazon).

Y.AMAR : Et tout va s'officialiser : en 1874, le Major Wingfield
dépose le brevet d'un nouveau sport, qu'il appelle "sphaïristiké"
(= art de la balle). En 1877, les règles du Major sont légèrement
modifiées par les membres de l'All England Croquet Club de
Wimbledon, qui adoptent définitivement le mot de "law-tennis".

E.LATTANZIO : Jamais en France, on ne l'appellera sérieusement la
"paume sur gazon". De cette origine anglaise, le tennis garde un
lourd héritage dans son vocabulaire.

Y.AMAR : Le terrain s'appelle "court" : même aller-retour que pour
tennis, un mot d'ancien français utilisé pour la paume (court ou
cort) passe en anglais en revient (récemment, courant XXème,
nettement postérieur à tennis).

E.LATTANZIO : Il y a de réels anglicismes : "smash" = coup
"écrasé", "fracassé", "to smash", mot anglais onomatopéïque.
Problème de prononciation ? "smash" sous l'influence de "match"
est en concurrence avec "smatch", sur le modèle anglais. Mais le
verbe, en français, se prononce toujours "smatcher".

Y.AMAR : Il y en a bien d'autres : "out" ou "let",

E.LATTANZIO : "Set" peut être remplacé par "manche"

Y.AMAR : "Tie break" par "jeu décisif" ou "but d'égalité" ... Et
"tennisman" est une création purement française !


Go à la page principale d'archives