NAPOLEON

Par: (pas credité)


E.LATTANZIO : Pourquoi reparler de Napoléon aujourd'hui ? Récemment
s'est tenue la "course Napoléon", la plus grande course pédestre en relais
d'Europe. Ce nom de Napoléon, entré dans l'Histoire en 1804, est
entré dans la langue française un peu plus tard, et depuis, il
reste attaché à certaines notions.

Y.AMAR : D'abord, le "Napoléon" est une pièce de monnaie de 20
francs, en usage jusqu'à la guerre de 14. Elle portait en effigie
le profil de l'Empereur, et avait la même valeur que le Louis, qui
arborait celui de Louis XIV. Le Napoléon ne fait plus partie de
notre monnaie courante, mais reste le nom de cette pièce d'or,
prisée des bas de laine, et cotée en bourse.

E.LATTANZIO : Napoléon sert aussi d'apposition qualificative dans
deux expressions : le "code Napoléon" et la "route Napoléon". Le
code Napoléon, c'est ainsi qu'on appelle le Code Civil, rédigé à
partir de 1800, sous l'impulsion de Bonaparte, alors Premier
Consul, et promulgué le 21 mars 1804. Il s'agit d'un recueil de
lois qui réglementent toute la vie civile (c'est donc différent du
Code Pénal), et qui en gros est resté la base du Droit Civil
français ainsi que de celui de plusieurs pays d'Europe. On se sert
encore de ce nom, notamment quand on fait allusion à tout ce qui
dans le Code Civil actuel, n'a pas été modifié depuis l'adoption
de ce fameux code.

Y.AMAR : La route Napoléon est le nom que l'on donne à
l'itinéraire suivi par Napoléon lorsque, abandonnant son exil de
l'île d'Elbe, il débarque en France, à Golfe-Juan, et remonte vers
Paris (et c'est surtout la partie méridionale de cet itinéraire
qu'on appelle Route Napoléon).

E.LATTANZIO : On peut citer pour s'amuser Napoléoncule (le mot est
de Michelet, il correspond à Napoléon, le petit de Hugo) ou
d'autres fantaisies satiriques : napoléonerie, napoléonade ...
Mais bien sûr, il ne sont pas restés dans l'usage.

Y.AMAR : Et c'est à peu près tout pour Napoléon : on notera par
exemple que si l'on a une Route Napoléon, on n'a pas de rue
Napoléon à Paris (même si on a le cours Napoléon à Ajaccio), mais
une rue Bonaparte (hommage au général révolutionnaire, mépris du
despote impérial).

E.LATTANZIO : A part ça, Bonaparte n'a rien donné en français,
sinon "bonapartiste" et "bonapartisme", mots qui appartiennent à
l'Histoire, et qui n'ont eu qu'à peine un sens figuré
(bonapartisme = aventurisme militaire, proche du Boulangisme ?
Soit, mais c'est vieux).

Y.AMAR : Quant à "Empire" (ou Premier Empire), c'est un mot qui
s'est spécialisé dans un emploi esthétique. Comme "Second Empire",
il désigne un style de mobilier ou de décoration (une commode
Empire).


Go à la page principale d'archives