POMPIER

Par: (pas credité)


E.LATTANZIO : Pompier : le terme désigne celui
qui lutte contre les incendies et plus généralement contre tous
les dégâts liés à une calamité naturelle. Appellation liée à
l'usage de pompes à eau pour éteindre les flammes.

Y.AMAR : Le fait que les pompiers ont cependant une action
prioritaire contre les incendies explique l'expression "fumer
comme un pompier" (ou "comme un sapeur") par analogie avec le fait
que les pompiers sont enveloppés par les fumées de l'incendie (et
non en raison d'une propension quelconque des pompiers pour le
tabac).

E.LATTANZIO : Ceci explique aussi qu'on a vu depuis quelques
années se répandre la périphrase "soldats du feu" qui exprime plus
directement l'idée de lutte contre le feu. Il n'existe pas en
français de terme qui exprime étymologiquement cette idée, d'où
sans doute cette périphrase.

Y.AMAR : En revanche on a vu se développer le terme de "pyromane"
pour désigner la personne qui allume des incendies. Ce terme a
tendance à supplanter le mot "incendiaire". Le mot pyromane est
formé à partir du grec pur qui désigne le feu. En toute logique il
devrait désigner avec son suffixe "mane" celui qui allume
pathologiquement des incendies (sur le modèle kleptomane,
nymphomane ...) mais dans l'usage le mot en est venu à perdre cet
aspect et à désigner l'incendiaire en général.

E.LATTANZIO : La racine grecque "pyro" a donné de multiples
dérivés en français parmi lesquels "pyrotechnie" qui désigne l'art
de manier les feux (par exemple les feux d'artifices) et
"pyrogravure" (technique de gravure avec un instrument porté à
incandescence) sont les plus connus.




Go à la page principale d'archives