MOTARD

Par: (pas credité)


Y.AMAR : L'été donne lieu à des concentrations
extraordinaires de motos. Appellation générique : les
"motocycles".

E.LATTANZIO : Appellations particulières : "cyclomoteur" =
inférieur à 50cm3 comme les fameux "Solex" des années 60. Souvent
abrégé familièrement en "cyclo", légèrement désuet.

Y.AMAR : "Vélomoteur" = inférieur à 125cm3. Familièrement dénommé
(un peu désuet aussi) "pétrolette", allusion au pétrole (le
carburant). Ne pas confondre avec "pétroleuse" (aussi d'actualité
: 28 mai, anniversaire de la fin de la Commune) : surnom donné aux
femmes de la Commune qui étaient soupçonnées d'allumer des incendies
pour retarder l'avance des versaillais. "Motocyclette" =
au-dessus de 125cm3. Devenu "moto" par apocope. Terme le plus
utilisé de tous. Le terme "side-car", emprunté à l'anglais pour
désigner une petite voiturette accolée à une moto.

E.LATTANZIO : "Cyclomotoriste" = conducteur d'un cyclo,
"motocycliste" = conducteur d'une moto. Familièrement "motard" (de
la gendarmerie, en colère ...) par souci d'abréger. Comparable à
"routard", avec souvent l'idée de passionné, qui aime la moto. A
noter "motociste", vendeur et réparateur de motos : peu employé.

Y.AMAR : Autres dérivés : "motocyclisme" = ensemble des activités
sportives disputées en moto, en France le "Bol d'Or". Parmi elles,
le moto-cross, course disputée sur un terrain accidenté. En France
l'"enduro" (de endurance) du Touquet, couru sur la plage.



Go à la page principale d'archives