AFRO-AMERICAIN

Par: (pas credité)


C'est cette semaine que se tient un sommet afro-américain, à Harare, au Zimbabwe. Le sens de cette phrase est très clair : au Zimbabwe vont se rencontrer des personnalités de premier plan, africaines et américaines. Avec deux adjectifs, on en fait un mixte, qui pointe justement la liaison des deux sens.

Une formation d'ailleurs assez égalitaire, qui ne minore ni les Africains ni les Américains. Il est important de le noter, car la langue anglaise ne voit pas toujours cela du même oeil : ainsi les Noirs Américains, lorsqu'on pense trop embarrassant, trop direct, de les appeler les noirs, ont été appelés d'abord Afro-Américains, puis Africains, Américains. Comme si l'expression afro-américain ne rendait pas justice à l'Afrique, comme si la réduction syllabique de "afro" était dévalorisante.

Il faut signaler cette tendance américaine car elle a parfois une légère propension à s'infiltrer chez nous. Pourtant, ce genre de formation est d'ordinaire très égalitaire, notamment dans son usage géographique, et l'on s'en rend compte en retournant les formules. Les relations franco-russes sont bien les mêmes que les relations russo-françaises. Et quand on parle de l'ancien Empire austro-hongrois, des ex-relations sino-soviétiques, on ne privilégie aucun côté. Si d'ailleurs on devait penser à un désavantage, ce serait bien souvent le deuxième élément qui semblerait en pâtir : l'adjectif tchécoslovaque par exemple, a parfois été senti comme donnant le côté tchèque dominant.

Petite remarque concernant ces adjectifs géographiques : ils sont parfois formés sur un autre radical que la région d'origine. Pour l'Allemagne, on dit germano - ou bien le radical qui se termine en "o" subit quelques modifications, anglo-normande, hispano-italien etc... Le premier élément est en général le plus proche de celui qui parle, ou le plus simple : on dit "franco-suisse", plutôt que "helvéto-français".

Ce genre de formation déborde d'ailleurs très largement le vocabulaire géographique, et on le trouve beaucoup notamment dans le langage administratif ou technologique - mettons technocratico-administratif : affaire politico financière, institut médico-pédagogique. Pour finir, signalons un cas ou le premier élément est traité de façon péjorative : "socialo-communiste". C'est un adjectif qu'on a entendu au moment de l'union de la gauche, qu'on a réentendu dans le récente campagne électorale, mais toujours de la part des adversaires des socialistes et des communistes.


Go à la page principale d'archives