RELACHE - RELAX - DECONTRACTE - DETENDU

Par: (pas credité)


Votre travail a tendance à se relâcher, la discipline se relâche.
On a compris, si on vous dit ça, c'est mauvais signe : le mot
"relâché" est péjoratif, évoque un laisser-aller, un manque de
rigueur qui succède à une certaine exigence de départ :
surveillance, attention, vigilance se relâchent - substantif :
relâchement - adjectif : relâché, on lâche.

Avec ce dernier mot "lâche", on perd l'idée qu'une situation se
dégrade ou se détériore. Le mot est d'ailleurs nettement moins
péjoratif que les précédents.
Une discipline assez "lâche" peut très bien ne pas conduire à des
abus. Elle est souple, tolérante ... (attention, ne pas confondre
avec l'adjectif lâche = sans courage, peureux).

Les autres sont les mots "laxisme et laxiste".
Discipline "laxiste" : trop indulgente, trop permissive. Mot assez
récent (début XXème). Au départ, à propos de querelles théologiques,
aujourd'hui, en usage dans des contextes sociaux ou politiques.

"Laxisme" : tolérance excessive, indulgence excessive, discipline
laxiste. Politique en matière de drogue, d'immigration dite
laxiste. Toujours employé à propos de l'exercice d'une tutelle,
d'une justice, de l'application d'un règlement. Vocabulaire
employé pour "blâmer" ceux qui ont le pouvoir et stigmatiser leur
faiblesse.

"Relaxer" : langage juridique : remettre en liberté = relâcher.
A.F. pardonner, puis remettre. Mot à la mode depuis une trentaine
d'années, avec ses dérives. Un sens médical ancien : relaxer,
pansement ... est relayer par une influence anglaise marquée.

Aujourd'hui "relaxation" : technique pour éliminer les tensions
musculaires involontaires ainsi que les tensions nerveuses.
Vocabulaire de la vie moderne : surmenage, etc... Verbe : se
relaxer = se détendre, se changer les idées.

"Relax" ou "relaxe". Là encore, mélange d'anglicisme et de mots
purement français qui se condensent en un mot à la mode. Il est
très relax(e) : pas un tempérament inquiet, pas anxieux, plutôt
insouciant, idée de désinvolture, voire de nonchalance. On emploie
également le mot à propos d'atmosphère, d'une ambiance (le bureau
au mois d'août ...).

Relax ! Très familièrement utilisé comme
interjection : relax ! = du calme, pas d'affolement, pas de
précipitation... Prononciation et parfois graphie : "rilax" à
l'américaine. Correspond en plus familier et plus moderne aux sens
de "décontracté" (mais décontracté ne s'emploie pas comme
interjection).
"Détendu" : sans tension, sans inquiétude apparente, sans angoisse
: "Le président est apparu très détendu..." mais pas "le président
était relax". Détendu implique davantage de maintien et de
distinction.


Go à la page principale d'archives