MAGIE

Par: (pas credité)


"Magies" : tel est le titre, au pluriel, d'une exposition qu'on
peut voir actuellement au Musée Dopper de Paris et qui est
consacrée à de nombreux objets qui ont partie liée avec les
pratiques magiques en Afrique.

Des pratiques "magiques", c'est-à-dire qui cherchent à changer le
cours naturel des choses, à infléchir la réalité au-delà de ce que
les lois physiques permettent.

Si la magie appartient plus ou moins à toutes les civilisations,
le mot, lui, vient du grec qui l'avait emprunté à l'ancienne
langue perse : chez les Perses, le "magu" était un prêtre, initié
à des sciences sacrées qui échappent aux mortels.
Ce "magu" est devenu le mage en français - un mot qui n'est pas, a
priori péjoratif : pensons aux Rois Mages (Gaspard, Melchior et
Balthazar), mystérieusement prévenus de la naissance du Christ et
qui suivent l'étoile pour lui apporter des présents à Béthléem.

Mais aujourd'hui, le mot est souvent utilisé en mauvaise part. Le
mage fait souvent penser à un personnage peu recommandable entouré
de mystères et de disciples : on est dans le vocabulaire des
sectes.

De toute façon, ce qui touche à la magie fait souvent un peu peur,
à cause du pouvoir qu'elle semble conférer : les magiciens, les
enchanteurs, les sorciers sont redoutés.

"Magicien" redouble mage, avec un sens différent : ils sont censés
pratiquer vraiment la magie, alors que pour mage, c'est plus
vague. Mais on pense souvent à une fausse magie : on parle de
magiciens à propos d'illusionnistes et de prestidigitateurs.

Les "enchanteurs" sont des personnages plutôt positifs - comme
Merlin dans les légendes de la Table ronde. Mais le nom n'est pas
très fréquent, en tout cas beaucoup moins que l'adjectif
enchanteur dont le sens est très affaibli (un paysage enchanteur
est un paysage ravissant).

"Sorcier", en revanche, est plus inquiétant, toujours lié à la
sorcellerie, à la magie noire et aux pactes avec le diable.
Et pourtant, le mot a de plus en plus d'emplois figurés : les
sorciers de l'informatique ou de la prise de son ont simplement un
savoir-faire qui sidère le néophyte ou l'amateur.


Go à la page principale d'archives