INFANTE

Par: (pas credité)


Voilà, l'infante Cristina s’est mariée. L'"infante", c'est-à-dire la
fille du roi d'Espagne. "Infante" est le terme officiel pour
désigner cette personne mais le terme utilisé en français se
spécialise dans un contexte espagnol car l'Espagne est encore une
monarchie.

Si le mot est encore en usage, il évoque surtout des temps
anciens, des portraits de Velasquez montrant de graves et
gracieuses petites filles engoncées dans des robes d'apparat.

Et on a oublié qu'au 19ème siècle, par ironie probablement,
infante a désigné une femme de moeurs légères.
Mais il existe d'autres mots pour parler de l'enfant d'un couple
royal, ou l'héritier d'un trône. Et le plus commun est prince ou
princesse. Pourtant, ce mot n'est pas au départ lié à cette
signification. Au départ, prince vient de princeps un mot latin de
la même famille que primus, qui veut dire simplement "le premier",
donc le chef. C'est Auguste qui se donna d'abord ce titre pour
régner. On sait que les Romains détestaient la royauté, et donc il
fallait trouver un titre pour le monarque, qui ne fût pas Rex, le
roi.

Mais le mot prince en français, outre que c'était un titre de
noblesse très haut placé, s'est bientôt spécialisé pour renvoyer à
un membre de la famille royale, on disait aussi "Prince du sang",
puis à l'héritier du trône.

On a aussi parlé de Dauphin, car traditionnellement, le fils ainé
du Roi de France était Seigneur des provinces d'Auvergne et du
Dauphiné.

Et le mot "Dauphin" est encore en usage aujourd'hui, de façon
imagée, pour parler du successeur d'un homme de pouvoir. Un chef
de parti, un patron puissant peut désigner son dauphin plus ou
moins directement, pour montrer qu'il aimerait voir lui succéder.



Go à la page principale d'archives