CHAMBRE DES DÉPUTÉS, ASSEMBLÉE NATIONALE

Par: (pas credité)


Deux siècles qu'ils sont au Palais-Bourbon, les députés ! Ça
s'arrose ! Tout au moins, ça se timbre ! Un nouveau vient d'être
émis pour commémorer cet emménagement dans l'ancien palais de la
Duchesse de Bourbon. Entre celui-ci et celui du Luxembourg qui
abrite le Sénat, on voit bien que la République aime ses ors. Mais
ces locaux ne sont que des bocaux. S'ils se font remarquer, c'est
par la fonction qu'on y exerce.

Devant la Seine, pratiquement symétrique de la Place de la
Concorde, on a "l'Assemblée Nationale" qu'on appelait avant la
Vème République, "Chambre des Députés". La topographie
parisienne n'a suivi le changement politique qu'avec un retard certain,
puisque ce n'est que dans le courant des années 80 , sous
l'impulsion de Laurent Fabius, que la station de métro "Chambre
des députés" a pris le nom "d'Assemblée Nationale".

Pourtant, on voit bien que c'est du passé, et que "la Chambre"
renvoie à une réalité politique historique (Vive interpellation à
la Chambre - c'est tout le folklore de la IIIème République). Ça
fait longtemps que le mot désigne le lieu où une assemblée
officielle se réunit, et par extension, cette assemblée elle-même :
chambre de Justice, et aujourd'hui encore, chambre de Commerce,
d'Industrie, etc.

Le sénat, lui, est une institution qui remonte à la République
romaine (SPQR, etc). On sait que le langage familier assimile
facilement le sénateur à un vieux birbe (un train de sénateur), et
il n'a pas tort, puisqu'étymologiquement, sénat dérive de senex,
vieux. Le Sénat est donc d'abord le Conseil des Anciens.

Un représentant de la Nation, ça cause. C'est pourquoi,
probablement, l'ensemble de ces élus, au suffrage direct ou
indirect, s'appelle le "Parlement". Il renvoie donc, en France, à
l'ensemble des députés et des sénateurs. Mais on a relativement
peu l'habitude de parler du Parlement, à propos de la vie
politique de notre pays, vraisemblablement parce qu'on n'a pas
tellement besoin de considérer cet ensemble en tant que tel, vu
qu'il est divisé en deux entités tout à fait distinctes. Mais, le
mot n'est pas désuet pour autant ; la preuve, on parle du
Parlement européen. Ce mot de Parlement, qui dérive de parler, a
brièvement signifié en très ancien français, une conversation.
Mais dès le XIIème siècle, il désigne une assemblée délibérante, et
notamment une Cour de Justice, avant de prendre son sens actuel
sous l'influence de l'anglais Parliament, bien évidemment emprunté
au français.

Et quand on parle au Parlement, c'est qu'on est un parlementaire.


Go à la page principale d'archives