MOUVEMENT

Par: (pas credité)


Mouvement du 22 mars, signe avant-coureur des événements de Mai 1968 fête ses
trente ans.

1) Mouvement : agitation politique et sociale : mouvements de grève,
mouvements sociaux. Idée que les choses "bougent". Sens figuré de l'idée
simple de mouvement avec idée d'agitation un peu confuse, idée de désordre,
de perturbation.
Cf. aussi des expressions comme "la fin du mouvement", "l'extension,
l'essoufflement du mouvement" (image de mouvement = "course").
Par extension, désigne un type de comportement lié indirectement à l'idée
de changement, de revendication. "Le mouvement syndical" = l'ensemble des
organisations.

2) Rassemblement plus organisé, en vue d'un but déterminé avec l'idée
d'innovation : c'est le cas du Mouvement du 22 mars, cf. aussi l'idée de
"mouvement littéraire" pour désigner un courant nouveau.
On parlera du mouvement des femmes, institutionnalisé avec le MLF, du
mouvement des étudiants ou des lycéens, actuellement "mouvement des
chômeurs" lorsqu'ils revendiquent, etc. Dans ce sens, mouvement est
différent de parti ou organisation. Il semble s'appuyer sur l'idée
d'auto-organisation, refus des appareils bureaucratiques. Ces dernières
années, on a parlé dans ces cas-là des "coordinations" qui dirigeaient ou
coordonnaient les mouvements = lui donnaient un minimum d'organisation. A
rapprocher du sens propre : la coordination des mouvements du corps.
Peut-être à rapprocher donc de l'idée de l'organisation comme "corps" :
d'ailleurs on est "membre du mouvement". (Cette dernière réflexion ne
recueille de ma part qu'une approbation, molle, et pour ainsi dire
inexistante. NDLC).

3) Parti politique : Idée d'avancer, d'être "progressiste" (même idée
d'avancer) : cf. l'expression le "parti du mouvement" que certains
revendiquent au nom de l'innovation. S'oppose à l'idée d'immobilisme.

A rapprocher d'un exemple récent : "la movida" en Espagne qui désigne
l'ensemble des caractéristiques de l'Espagne post-franquiste : changement
d'attitudes, fin de la sclérose, libération et développement de la création
au (cinéma, dans les arts, etc.).
Par extension, le pot sert de dénomination à certains groupes politiques.
Ici idée d'organisation complète, rigoureuse.
On parlera des assises du mouvement pour parler d'une organisation
quelconque : ici quasi synonyme de "parti" : par exemple : "le mouvement
gaulliste" = le RPR.


Go à la page principale d'archives