MACHINE

Par: (pas credité)


1) Ensemble de mécanismes combinés pour recevoir une forme définie
d'énergie, la transformer et la restituer sous une forme différente.
Origine grecque via le latin.

Figure dans de nombreux composés : machines de guerre qui désignent au Moyen
Age tous les engins qui envoient des projectiles sur l'adversaire (catapultes,
bombardes, etc.), machine à vapeur, machine outil.

Machine infernale : nom donné à un engin bourré d'explosifs qui devait tuer
Bonaparte, alors Premier consul, et qui le manqua. Depuis, tout engin de
même type à caractère terroriste.

Machinisme : terme qui apparaît à l'époque de la première révolution
industrielle pour indiquer l'emploi généralisé des machines dans la
production de biens de consommation. L'ère du machinisme.

2) Par extension, machine désigne tout être mû ou qui se meut sans action
de volonté : les " animaux machines " de Descartes = allusion à la philo de
Descartes qui considérait que, dépourvus d'âme, les animaux sont mus,
exclusivement, par des mécanismes involontaires. Un médecin du XVIIIème
siècle, La Mettrie, fera scandale en intitulant son livre " L'homme-machine ",
en étendant à l'être humain la conception de Descartes.

Machinal (et machinalement) : à la façon d'une machine, sans y penser, sans
le vouloir consciemment : un geste machinal.

3) Machiniste : anciennement synonyme de mécanicien = l'éternel machiniste
(Voltaire) = Dieu, compris comme mécanicien, " Grand horloger ", etc. A
noter que la série mécanique, mécanicien, etc. vient doubler la série issue
de machine et la concurrence à partir du XVIIème siècle.

Aujourd'hui, machiniste désigne soit le conducteur d'une machine (cf. dans
le bus, " il est interdit de parler au machiniste "), soit le technicien
qui s'occupe du décor au théâtre.

A rapprocher de la notion de machines au théâtre : une " pièce à machines "
à l'époque classique = une pièce qui nécessite l'emploi de machines pour
faire apparaître un personnage, souvent un Dieu ou un être surnaturel qui
descend du ciel, d'où l'expression latine : " Deus ex machina " = Dieu
sorti (arrivé) par le moyen d'une machine. Cette arrivée mettait souvent
fin à la pièce en lui donnant un dénouement heureux. D'où le sens figuré :
" dénouement plus heureux que vraisemblable " qui résulte de l'intervention
d'un personnage providentiel.

On utilise aussi le terme de machinerie pour désigner l'ensemble du
dispositif destiné à mouvoir le décor.

4) Machiner et machination. Sens figuré = ourdir des intrigues, voire des
complots. " Etre victime d'une machination " = être l'objet d'une manœuvre
concertée et secrète destinée à nuire à la personne ou à ses intérêts.
Synonyme de conspiration.


Go à la page principale d'archives