QUINZAINE ET SEMAINE

Par: (pas credité)


La quinzaine des Réalisateurs est l'une des manifestations régulières qui
se tiennent au sein du Festival de Cannes, et l'un de ses mérites est de
proposer à notre sagacité cet étrange mot de quinzaine. Pourquoi étrange ?
Suivez-moi bien. On ne peut le comprendre qu'en symétrie avec semaine : une
quinzaine est le double d'une semaine. Or, si semaine vient de sept et
quinzaine de quinze, quinze n'est pas le double de sept.

Penchons-nous d'abord sur ce mot de semaine, dérivé du latin septimanus,
qui veut dire relatif au nombre sept. Une semaine est donc clairement une
période de sept jours. Mais la logique de la semaine s'exprime fréquemment
à l'aide du nombre huit : on dit vendredi en huit, dans une semaine est
l'équivalent de dans huit jours (dans le langage courant).

Et d'ailleurs semaine est concurrencée par son presque synonyme : huitaine.
Pourquoi presque ? Parce qu'il y a quand même des différences entre les deux mots :
huitaine est souvent approximatif (= une période d'environ une semaine) ;
le mot désigne toujours une période, et non une division du calendrier : on
dit la troisième semaine de mars, et non la troisième huitaine de mars.
( A noter quand même le sens temporel évident de huitaine, pas comme dizaine
par exemple, qui doit être précisé : dizaine de jours).

Cependant, ça ne nous explique pas la différence de radical. C'est qui
l'esprit humain a besoin de cadrer ; et on cadre la semaine en répétant le
nom du premier jour, ce qui montre bien que la série est close. Pensons à
la gamme : elle a sept notes ; mais si on la chante, spontanément on chante
aussi la huitième note, qui répète le première, pour bien montrer que la
gamme est finie.

Et tout ceci nous démonte admirablement notre quinzaine : on ne met la note
supplémentaire qu'une seule fois, en fin de parcours. Comme si l'on
montait deux gammes, on compte deux semaines : 7 + 8 jours = 15.
ça fait bien longtemps qu'une quinzaine désigne cette période de deux
semaines, puisque le vocabulaire liturgique, dès le 12è s. parle de
quinzaine de Pâques. Petite différence avec la semaine : quinzaine peut
désigner un ensemble d'à peu près quinze éléments quels qu'ils soient (une
quinzaine de personnes). Dans semaine, où l'on n'entend pas bien l'origine
du mot sept, c'est impossible (excepté une vieillerie particulière, qui
vient encore de l'Eglise, et qui est quand même liée au décompte de temps :
une semaine d'années = sept ans).

Pour les adjectifs, les choses sont un peu différentes. La périodicité par
semaine recourt à un étymon grec, qui veut lui aussi dire sept : c'est
ainsi qu'on a hebdomadaire (adjectif, et souvent substantif, pour désigner
un périodique : dans ce cas, il est souvent abrégé en hebdo). Calqué sur ce
modèle, on a fait quinzomadaire mais le mot reste encore dans un jargon
néologique, notamment celui de la presse, ou alors, il est employé avec une
intention plaisante, comme un mot au sens transparent, mais à la sonorité
burlesque.


Go à la page principale d'archives