TENOR

Par: (pas credité)


Qu'est-ce qu'un ténor ? Un chanteur classique, soit, et même celui qui a la voix la plus haute (si l'on excepte les voix de tête spécialement travaillées).
Mais ce mot n'a pas eu toujours ce sens-là. Il dérive de l'italien tenore, et il est formé sur le verbe latin tenere = tenir. Dans le plain-chant, le ténor est un fragment de récitatif, ou encore une note importante de la phrase grégorienne. Le mot finit par désigner la mélodie de base dans la polyphonie. Puis, à partir du XVème siècle. il va commencer à désigner le registre d'une voix, c'est-à-dire son étendue. Et puis bien sûr, il finira par désigner le possesseur de cette voix.

Plus bas que le ténor, on trouve le baryton (= le lourd, le grave), puis la basse, plus ou moins profonde qui se passe de commentaires philologiques. La culture et la technique éduquant la nature, on a des voix masculines plus hautes que celle du ténor, qui correspondent en gros aux voix féminines de contre-alto. On les appelle haute-contre (forme française calquée sur contre-alto) ou contre-ténor, mot décalqué de l'anglais counter-ténor.

Tout en conservant cette signification principale, le mot continue d'évoluer dans le lexique musical, à partir de cette idée de tessiture. Ainsi pour les instruments dont la famille se décline du plus aigu au plus grave, on aura le saxophone ténor (souvent même le ténor, quand le contexte rend le sens évident), mais aussi le tuba ténor, la flûte ténor, rare mais charmeuse, etc. (Doit-on parler de la tenora, sorte de hautbois catalan au son nasillard et envoûtant, qu'on trouve dans les orchestres de sardane ?).

Enfin, ce mot de ténor est sorti de l'orbite musicale pour désigner quelqu'un d'important et de reconnu dans son domaine. Ce domaine est toujours précisé : on a commencé à parler (fin XIXème siècle) des ténors du journalisme, ceux qui écrivaient les articles de fond : puis on a évoqué les ténors de la politique et, expression consacrée, les ténors du barreau. A noter que tous ces ténors, d'une façon ou d'une autre ont encore un rapport avec la voix : ils parlent, s'expriment, donnent le ton.


Go à la page principale d'archives