SODA

Par: (pas credité)


La négociation récente entre plusieurs groupes industriels autour de
certaines boissons gazeuses ont mis sur la place publique le curieux nom de
"soda".

Qu'est-ce qu'un soda ? D'abord l'abréviation de "soda water", en anglais
- littéralement de l'eau de soude ("soda" vient de "sodium"), ce qui fait
référence à une façon artificielle de rendre l'eau "pétillante et
gazeuse".
En France, cette eau gazeuse par adjonction de gaz s'est appelée "eau de
Seltz" - celle qu'on embouteillait dans les siphons pour la garder sous
pression.
Mais cette expression a vieilli et les siphons ont d'ailleurs disparu des
tables des cafés.

Mais le mot "soda" s'est implanté en France, avec un sens différent : il
s'agit, en général, d'une boisson pétillante et aromatisée. Le Coca-Cola en
est le symbole le plus connu, et même si ce nom est celui d'une marque
déposée, il est passé dans la langue courante.

D'ailleurs, il s'abrège en Coca ce qui prouve bien sa réussite commerciale
- puisque ce qu'on retient est l'élément qui identifie la marque, presque
le produit. En effet, les produits voisins et concurrents ont repris le
2ème élément du nom (Pepsi-Cola) alors que cola, l'élément commun, n'est
pas devenu un nom générique courant.

En français, la limonade a d'abord changé de référent (d'abord citronnade
gazeuse, elle a désigné ensuite une boisson sucrée aux arômes chimiques,
mais pas forcément citronnée - alors que son étymologie renvoie au "limon",
c'est-à-dire au citron).
Quant à l'orangeade et à la citronnade, ce sont les vestiges du début et
du milieu du siècle : ces "rafraîchissements" comme on disait aussi,
n'ont pas vraiment survécu à l'ère de la consommation industrielle.


Go à la page principale d'archives