TOILETTE ET SALLE DE BAINS

Par: (pas credité)


Le Salon de la salle de bains rappelle à point nommé que le vocabulaire de
l'hygiène prend quelque visibilité, et encore aujourd'hui, tout ce qui
avait trait au corps, à la pudeur, à ce qu'on cache en société s'exprimait
souvent par des détours ou des euphémismes. Ainsi de la toilette, mot
simple, que tout le monde connaît, et dont personne ne se rappelle
spontanément l'étymologie : une toilette n'est au départ qu'une petite
toile - non pas un gant de toilette qui aide directement à se nettoyer,
mais un genre de petit napperon fin sur lequel on pouvait disposer tous les
ustensiles dont on se servait pour se faire belle. Je mets l'adjectif au
féminin, car ce rituel l'était. Une série d'extensions compréhensibles ont
fait passer le sens du mot du napperon aux instruments, puis à leur
utilisation. Quant aux marchandes à la toilette de la Place Royale, c'était
un euphémisme pour désigner des entremetteuses. Mais on a maintenant
l'expression "faire sa toilette" (se laver, se rendre présentable) avec
quelques variantes quand elle est hâtive : un brin de toilette, une
toilette de chat. Une autre extension et hop ! on a un autre sens : une
toilette est une tenue, surtout pour une femme, et surtout quand elle
témoigne d'une certaine recherche et d'un certain éclat.

Revenons à nos ablutions : où les fait-on ? Dans un cabinet de toilette.
Mot et chose sont désuets maintenant qu'on accorde plus d'importance et
d'argent à ce genre de chose. On parle de salle d'eau (une douche mais pas
une baignoire) ou de salle de bains (une baignoire). Le bidet est en très
nette perte de vitesse. Par contre, le lavabo se porte bien. C'est au XIXe
que le mot prend le sens qu'on lui connaît : cuvette d'émail, avec
évacuation et alimentation (ah les robinets ! fleurons de la plomberie
moderne). Le mot est latin et d'origine liturgique : c'est une prière (le
sens littéral est "je laverai") dite au moment où le prêtre se lave les
mains avant la consécration. Il s'agit donc d'une ablution sacrée et
purificatrice.


Go à la page principale d'archives