CAISSE

Par: (pas credité)


C'est en ce moment que se déroule un procès, en Italie, qui met en cause
Bettino Craxi et Arnaldo Forlani, entre autres, pour constitution de caisse
noire, au sein du groupe industriel Montedison.
C'est en français, bien sûr, qu'on parle de "caisse noire", et ça signifie
qu'une réserve d'argent secrète, officieuse, échappant à la comptabilité
officielle, a été constituée quelles qu'en soient les fins - c'est souvent pour
financer un parti politique ou une campagne électorale. L'expression, dans ce
sens, apparaît autour de 1880, à cause de la souscription auprès de particuliers
lancée par le comte de Chambord au milieu des années 1870, alors que
celui-ci, chef du parti légitimiste, tentait de remonter sur le trône de
France.

La "caisse" au départ, c'est un simple coffre, mais très vite, le mot s'est
spécialisé pour désigner le coffre où l'on serrait les biens les plus
précieux : argent et bijoux.
Ce qui explique le glissement de sens : une "caisse" est devenue un
établissement financier qui reçoit, administre et parfois distribue des
fonds : "caisse d'assurance maladie", "caisse d'épargne" ….

De là certaines expressions : "livre de caisse", "garçon de caisse", "faire la
Caisse", "partir avec la caisse", "passer à la caisse" qui a signifié être
renvoyé (et donc toucher son dernier salaire).
"Encaisser" veut dire, au sens propre, recevoir de l'argent, mais souvent
aussi, au figuré, recevoir un coup. Soit physique (en boxe, par exemple),
soit moral (chômage, divorce, maladie… "Cette année, il a encaissé").

"Caisse" a évidemment d'autres sens, qui viennent en particulier de ses
propriétés acoustiques : "caisse de résonance", et donc nom donné à divers
instruments de percussions, du genre tambour : "caisse claire", "grosse
caisse", etc. De là, l'assimilation familière à la cage thoracique, qu'on
trouve dans une expression qui s'est beaucoup raréfiée avec les progrès de
la médecine : "la Dame aux Camélias, c'est comme Mimi : elle s'en va de la
caisse" - c'est-à-dire elle meurt de la tuberculose.

Enfin, dernier emploi argotique qui date des années 70 : une "caisse" c'est
une voiture. D'où les expressions : c'est pas pour dire, mais il y a de la
"caisse" ( = la circulation est difficile), ou bien, plus courant : "à fond
la caisse" (= pied au plancher).


Go à la page principale d'archives