JUMEAUX

Par: (pas credité)


La longévité s'accroissant dans les pays occidentaux, il est une
manifestation qui tend à se répandre -toute proportion gardée- c'est le
centenaire de jumeaux. Les jumeaux sont si contents, lorsqu'ils atteignent
cet âge canonique qu'ils organisent ou qu'on leur organise des célébrations
insensées qui tendent à déborder le cadre de leur famille.
Mais qu'est-ce que des jumeaux ? Lorsque deux enfants naissent d'un même
accouchement, on les appelle jumeaux. Le mot peut être nom ou adjectif :
"Mon jumeau va épouser la Reine des Pays-Bas. Que vais-je faire maintenant ?"
"Tu ne m'avais pas dit que tu avais un frère jumeau".

On distingue (quand on peut) les "vrais" jumeaux et les "faux"
jumeaux. Ces derniers sont le résultat d'une fécondation double de deux
ovules qui se développent en même temps. Ils ne se ressemblent pas plus que
deux frères et peuvent être de sexe différent. Mais dans le cas des "vrais"
jumeaux, on a un seul œuf divisé en deux. "Jumeau" appartient à un
vocabulaire courant, doublé bien sûr par une terminologie scientifique : on
parle de jumeaux monozygotes et bizigotes et on parle aussi parfois (mais
c'est rare dans la conversation courante) d'"univitellins" et de
"bivitellins".

Le synonyme "besson est" très vieilli. Même s'il a eu tendance à être d'un
emploi régional (Sud et Centre), il est quasiment sorti d'usage
aujourd'hui. Ce qui est bizarre est que le " jumeau" a réussi à éclipser
un frère qui lui était bien proche : "gémeau". Ce mot qui dérive plus
directement aurait dû prévaloir. "Jumeau" était au départ une version plus
"poétique", plus littéraire et c'est lui qui tuant son besson comme
Romulus, a survécu.

Gémeaux a subsisté pour désigner une constellation et un signe du Zodiaque.
La constellation comporte en particulier deux étoiles nommées Castor et
Pollux, ce qui explique probablement son nom illogique puisque Castor et
Pollux, amis fidèles, n'étaient pas jumeaux…
Sur la racine gémeaux, on trouve :
- gémellité, un substantif au sens abstrait, parfois figuré (Sollers et
Kristeva, au début de leur carrière).
- géminés, un adjectif qui s'emploie dans des domaines précis : en
architecture (colonnes, fenêtres), en phonétique (consonnes)…

Mais pour parler d'objets qu'on trouve en double exemplaire et qui sont
semblables, on emploiera plus volontiers le mot jumeau (lit, chiens de
faïence).
Le féminin a bien sûr un emploi spécifique : double lunettes d'approche.
Et pour les mots dérivés, on trouve le verbe jumeler (coupler deux par
deux) et le participe jumelé : terme technique pour des roues, des
bielles, le pari jumelé sur les chevaux… L'initiative des villes jumelées
(années cinquante) pour susciter des échanges culturels et sociaux
entre villes d'importance comparable.


Go à la page principale d'archives